Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag

Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Remise du plan national d’action de prévention de la perte d’autonomie du Docteur Aquino à Laurence Rossignol

Actu et Management

Rédigé le Vendredi 25 Septembre 2015 à 10:04

À l’occasion de la réunion du Comité « Avancée en Âge », Laurence Rossignol, Secrétaire d’État chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes Âgées et de l’Autonomie s’est vue remettre, par le Dr Jean-Pierre Aquino, le plan national d’action de prévention de la perte d’autonomie.


Remise du plan national d’action de prévention de la perte d’autonomie du Docteur Aquino à Laurence Rossignol
Ce plan national s’inscrit pleinement dans le changement de paradigme porté par le projet de loi d’Adaptation de la Société au Vieillissement, voté le 16 septembre, en seconde lecture, par l’Assemblée Nationale.
 
En effet, la prévention de la perte d’autonomie est primordiale à chaque étape de l’avancée en âge. C’est pourquoi, le plan national d’action de prévention de la perte d’autonomie repose sur le développement d’une « prévention globale » entendue, comme la gestion active du « capital autonomie » de chaque personne, tout au long de la vie. 

Un cadre et des objectifs à destination des acteurs de terrain

Avec ce plan, les acteurs de terrain disposeront d’un cadre et d’objectifs: l’amélioration des grands déterminants de la santé et de l’autonomie, la prévention des pertes d’autonomie évitables, la formation des professionnels à la prévention de la perte d’autonomie ou encore le développement de la recherche et des stratégies d’évaluation.
 
Le plan national sera notamment, présenté lors du prochain comité de pilotage des préfigurateurs de la conférence des financeurs.
 
En effet, les conférences départementales de la prévention de la perte d’autonomie, qui sont présidées par les présidents de Conseils départementaux et qui associent les ARS, les caisses de retraite de base et complémentaires, les mutuelles mais aussi l’ANAH, se verront confier la mission de déployer le plan national d’action de prévention de la perte d’autonomie.
 
Son suivi sera également assuré par la formation « Âge » du futur Haut Conseil de la Famille de l’Enfance et de l’Âge prévu lui aussi dans le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement. 



Nouveau commentaire :






Magazine







Les News





Suivez-nous
Twitter
Newsletter
Rss