Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

À Troyes, la résidence Pierre d’Arcis rejoint les HCS


Rédigé le Lundi 8 Février 2021 à 17:08

EHPAD de 94 lits, comptant également une unité de vie protégée de 14 places, la résidence Pierre d’Arcis de Troyes, vient d’annoncer rejoindre les Hôpitaux Champagne Sud. L’objectif : s’inscrire dans un projet médico-social de territoire.


Afin de renforcer les liens entre le secteur médico-social et le secteur sanitaire, et ainsi fluidifier l’offre et le parcours de soins des patients dans le nord du département, la résidence Pierre d’Arcis rejoint les établissements membres des Hôpitaux Champagne Sud (HCS). Cette décision, soutenue par le Conseil d’administration de la Résidence Pierre d’Arcis, les instances des Hôpitaux Champagne Sud et l’Agence Régionale de Santé Grand Est, est une étape importante pour cet EHPAD qui souhaite s’inscrire dans un projet médico-social de territoire partagé avec les Hôpitaux Champagne Sud. 
 
La résidence pourra s’appuyer sur le partage et la mutualisation des compétences. Les professionnels de l’établissement bénéficieront des initiatives sociales mises en œuvre par les HCS, telles que la participation au Comité territorial de dialogue social, ou encore les possibilités de rapprochement du domicile via une politique favorisant la mobilité voulue. Enfin, la participation à la direction commune aidera la résidence Pierre d’Arcis à concrétiser ses projets d’investissement, en particulier la construction d’une extension visant à remplacer les chambres doubles par des chambres simples pour améliorer le confort et l’accueil des résidents. 

À propos de la résidence Pierre d’Arcis

Cet établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) compte 94 lits (46 chambres à 1 lit et 24 chambres à 2 lits), une unité de vie protégée de 14 places pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et un pôle d’activité et de soins adaptés (PASA), pour des activités personnalisées. Un service de soins infirmiers à domicile et une unité mobile Alzheimer se déplacent dans tout le nord du département. 
©DR
©DR



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !