Connectez-vous S'inscrire
Actu et Management

Après la vaccination, la CNDEPAH propose plusieurs assouplissements en EHPAD


Rédigé le Lundi 15 Février 2021 à 16:10

Alors que la campagne de vaccination est déjà bien avancée dans les EHPAD, la conférence nationale des directeurs d’établissements publics pour personnes âgées et personnes handicapées (CNDEPAH) a élaboré un dossier relatif aux assouplissements des mesures en EHPAD, USLD et Résidences autonomie. Elle y présente plusieurs pistes.


Entamée il y a plusieurs semaines maintenant dans les établissements et notamment dans les EHPAD, la campagne de vaccination contre le Covid-19 pourrait bien permettre un assouplissement des mesures sanitaires. Forte de ce constat, la conférence nationale des directeurs d’établissements publics pour personnes âgées et personnes handicapées (CNDEPAH) a réuni treize directeurs et trois médecins coordonnateurs dans un groupe de travail qui a pu réfléchir aux assouplissements possibles.

A travers leurs expériences et le retour de 220 questionnaires de familles et de résidents, ils ont pu établir un dossier, première pierre à la réflexion qui s’engage dans les établissements. Intitulé « L’après vaccination dans les Ehpad, les USLD et les Résidences Autonomie : propositions d’inflexions des mesures individuelles et/ou collectives », il dresse un bilan de ces questionnaires, mais affiche également plusieurs préconisations de la CNDEPAH concernant les mesures individuelles et collectives. 

Ainsi, deux semaines après les secondes injections, la conférence préconise, entre autres, d’autoriser les visites en chambres sur rendez-vous ; de permettre les sorties extérieures à proximité de l’établissement ; d’autoriser les sorties dans les familles tout en appliquant un isolement de sept jours au retour ; d’appliquer une distance d’au moins un mètre entre les résidents. 

Télécharger l’intégralité du rapport ci-dessous. 
dossier_cndepah.pdf dossier Cndepah.pdf  (536.87 Ko)




1.Posté par BERNARD SINOUET le 17/02/2021 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfermer nos vieux parents pendant sept jours après leur sortie en famille , quelle avancée !!!!
Vous ne voudriez pas qu'ils sortent , vous ne vous y prendriez pas autrement ;
C'est une véritable punition .
A quand les ouvertures de ces établissements ??
Françoise Sinouet , fille de résidente

Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !