Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

Brigitte Bourguignon : « Il nous faut à nouveau nous préparer collectivement »


Rédigé le Mardi 29 Septembre 2020 à 11:08

Invitée au Congrès national des âges et du vieillissement, la ministre déléguée chargée de l’autonomie a pu s’exprimer en direct devant plusieurs acteurs du monde des EHPAD. Outre la crise sanitaire, elle a également abordé la loi Grand Âge et Autonomie.


Brigitte Bouguignon lors de son intervention le lundi 28 septembre à l'occasion du Congrès national des âges et du vieillissement. © Capture d'écran
Brigitte Bouguignon lors de son intervention le lundi 28 septembre à l'occasion du Congrès national des âges et du vieillissement. © Capture d'écran
Organisé par une dizaine d’acteurs du secteur, dont l’AD-PA, le Congrès national des âges et du vieillissement a connu hier l’un des moments forts de son édition 2020. Pour la première journée de ce congrès entièrement digital, les participants ont en effet pu entendre la ministre déléguée à l’autonomie, Brigitte Bourguignon, prendre la parole pendant plusieurs minutes. Selon les chiffres avancés par la responsable politique, le pays compterait aujourd’hui « 238 foyers de transmission actif en EHPAD ». « Il nous faut, à nouveau, nous préparer collectivement à protéger les plus fragiles d’entre nous » a-t-elle ajouté, tout en précisant ne plus vouloir « revivre le confinement », affirmant veiller « à ce qu’aucune fermeture d’établissement ne puisse avoir lieu sans consultation du conseil de vie sociale ». Continuant à aborder les différents volets de la crise sanitaire, la ministre s’est également engagée à ce que les surcoûts engendrés soient « intégralement couverts par la solidarité nationale encore pour les mois à venir ».

Un discours salué par l’AD-PA

Assurant qu’il ne s’agirait « pas d’une énième consultation », Brigitte Bourguignon est également revenu sur la loi Grand Âge et Autonomie. Sa prise de parole a ainsi fait la part belle à la citoyenneté, via notamment une extension et un soutien de la démarche Citoyennage. Saluée par l’AD-PA, le discours de la ministre a particulièrement plu à l’association qui s’est dite « rassurée » quant « à la démarche de co-construction pour la loi Grand âge et Autonomie ». Sur le plan financier, la nécessité d’augmenter le nombre d’agents ainsi que l’assurance de la prise en charge des surcoûts liés à la crise ont également répondu aux attentes de l’AD-PA, qualifiant d’ailleurs l’intervention de la ministre de « discours fort ».



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !