Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Esanté

Comarch publie un livre blanc dédié à la téléassistance médicale


Publié le Vendredi 1 Juillet 2022 à 09:40

Éditeur, intégrateur et hébergeur de solutions numériques, Comarch a mis au point un écosystème complet de solutions dédiées à la téléassistance médicale. Cet acte, qui permet de conjuguer qualité des soins et optimisation des coûts et des organisations, fait aujourd’hui l’objet d’un livre blanc que nous découvrons avec Bruno Hamelin, directeur de mission e-santé au sein de la division Comarch Healthcare.


Comarch publie un livre blanc dédié à la téléassistance médicale
Maîtrisant à la fois les technologies logicielles et l’Internet des Objets (IoT), Comarch a développé une expertise reconnue en télésanté. Pourriez-vous nous en parler ?
 
Bruno Hamelin : Il y a une douzaine d’années, notre groupe a en effet souhaité faire bénéficier les professionnels de santé du savoir-faire acquis à travers son cœur de métier historique, le développement, l’intégration et l’hébergement de solutions connectées. Pour améliorer sa compréhension des besoins et des pratiques sur le terrain, Comarch a donc construit une clinique sur son campus de Cracovie, en Pologne, dans laquelle exercent une centaine de médecins, entre autres spécialisés dans le suivi des patients à distance. Notre laboratoire spécialisé dans l’Internet des Objets s’attache depuis à co-développer des solutions avec les équipes médicales et paramédicales, aussitôt testées en conditions réelles. Cette spécificité nous a rapidement permis de nous affirmer comme l’un des leaders européens de la téléassistance médicale, avec une offre globale, sécurisée et interopérable, éprouvée dans plusieurs contextes d’usages.
 
Quel est votre positionnement sur le marché français ?
 
Notre ambition est, là aussi, de faire bénéficier les professionnels de santé des meilleures avancées de la technologie. Pour mieux adresser les besoins locaux, nous avons acquis en 2020 2CSi, un éditeur de logiciel français dont l’offre s’adresse aux établissements de santé et médico-sociaux, ainsi qu’aux prestataires de soins à domicile. Nous la complétons depuis avec nos propres technologies – objets connectés, portails prescripteur et patient – pour apporter de nouveaux services et de nouvelles fonctionnalités autour de la téléassistance, du télésuivi et de la téléconsultation, en parfaite adéquation avec les exigences règlementaires : en France, Comarch Healthcare est certifié HDS, et a récemment été renouvelé sur l’intégralité des volets du référentiel.
 
Venons-en à votre Livre Blanc dédié à la téléassistance. Pourquoi cette publication ?
 
Elle s’inscrit dans la continuité d’une réflexion initiée à l’issue de la première vague épidémique, et qui avait elle-même déjà permis de poser quelques constats, notamment en termes de nouveaux risques et de nouveaux besoins. Les solutions numériques nous ont semblé être un bon relais pour les adresser, comme l’a d’ailleurs montré la crise Covid. La pandémie a exacerbé des difficultés existantes, en particulier sur les ressources médicales et soignantes, libérant par là-même l’usage de la téléconsultation et de la téléassistance. Mais d’autres changements sont à l’œuvre, le vieillissement de la population, l’augmentation des maladies chroniques, la désertification médicale qui s’accentue chaque jour un peu plus… Ce sont autant de défis qui peuvent être relevés avec l’appui des systèmes télémédicaux. Leur généralisation va d’ailleurs dans le sens de l’histoire, en contribuant à la réalisation du concept de la médecine des 4P, prédictive, préventive, participative et personnalisée. C’est ce que nous tentons de démontrer dans ce livre blanc.
 
À qui s’adresse-t-il ?
 
Aussi bien aux professionnels de santé qu’aux directeurs d’établissements. Notre objectif est en premier lieu pédagogique. Nous commençons par apporter plusieurs éclairages, sur la téléassistance en tant que telle, les modèles sur lesquels elle s’appuie et les technologies qu’elle mobilise, le profil des offreurs et bénéficiaires, les perspectives du marché, etc., en les replaçant dans le contexte démographique, sanitaire et social actuel. Nous cherchons ensuite à mettre en exergue ses bénéfices, de manière totalement objective, en soulignant notamment les gains de temps, de productivité et d’employabilité pour la communauté médicale, et la possibilité pour les patients d’être pris en charge plus rapidement, et donc plus efficacement. Nous présentons enfin quelques études de cas, basées sur l’utilisation des technologies Comarch, en proposant plusieurs domaines d’application et modèles de mise en œuvre.
 
Quels messages souhaitez-vous faire passer aux professionnels des EHPAD ?
 
La téléassistance médicale peut répondre aux problématiques qui sont aujourd’hui les leurs, en particulier lorsqu’il s’agit de suivre l’état clinique des résidents atteints de pathologies chroniques – insuffisance cardiaque, diabète, etc. – pour les prendre en charge plus rapidement si la situation l’exige, sans pour autant accroître les tensions pesant déjà sur les effectifs soignants. Ces mêmes solutions permettent de mettre en place des téléconsultations augmentées, afin de bénéficier plus aisément d’une expertise médicale sans avoir à déplacer le résident – ni le médecin d’ailleurs, ce qui est appréciable alors que les ressources disponibles se raréfient. La technologie existe, elle est éprouvée depuis déjà plusieurs années et a fait l’objet de plusieurs études et retours d’expérience concrets. Nous sommes pour notre part en mesure de les accompagner pour qu’ils puissent mieux intégrer ces organisations nouvelles à leurs pratiques.
 
Un mot pour finir sur la téléconsultation augmentée que vous venez d’évoquer ?
 
Nous disposons là aussi d’une réelle expertise et la mettons déjà en pratique en France – par exemple dans les Hauts-de-France – et en Europe. L’offre Comarch est aujourd’hui au cœur de plusieurs projets associant, d’un côté de l’écran, un professionnel médical dans son cabinet de ville, et de l’autre, un patient ou un résident assisté par un soignant, notamment chargé de la prise des mesures transmises au médecin en temps réel. La téléconsultation augmentée offre donc des conditions similaires à celles d’une consultation en présentiel, puisque le médecin peut ainsi disposer de toutes les données cliniques nécessaires à son diagnostic. L’absence de mesures fiables était d’ailleurs l’un des principaux reproches faits à la téléconsultation pratiquée durant la première vague Covid. Comme je l’ai précisé plus haut, la téléassistance médicale détaillée dans le livre blanc, et la téléconsultation augmentée, s’appuient sur le même écosystème de solutions Comarch, c’est-à-dire à la fois sur des interfaces logicielles et des dispositifs médicaux connectés. L’une comme l’autre fournit une assistance cruciale aux professionnels de santé et a donc vocation à continuer de se développer pour compléter la prise en charge traditionnelle.
 
Télécharger le livre blanc








L'édition d'avril 2022


Les articles les plus lus du mois





ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !