Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

CrisOga, un nouvel outil de gestion du risque épidémique dédié au secteur médico-social en Île-de-France


Rédigé le Mardi 5 Janvier 2021 à 11:52

En partenariat avec la Structure d'Appui Régionale à la Qualité des soins et à la Sécurité des patients en Île-de-France (Staraqs), l’Agence Régionale de Santé francilienne vient d’annoncer le déploiement de CrisOga. Destiné aux établissements médico-sociaux, ce nouvel outil a été conçu pour les aider dans la gestion de situations de crise sanitaires.


Depuis le début de la crise sanitaire, l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île-de-France s’est lancée dans une démarche d’élaboration d’outils pour les établissements du territoire. Fin décembre, en lien avec la Staraqs (Structure d'Appui Régionale à la Qualité des soins et à la Sécurité des patients en Île-de-France), l’ARS a annoncé le lancement de CrisOga, un outil dédié aux établissements médico-sociaux qui devrait les aider dans la gestion de situations de crise sanitaire. « Sous la forme d’un auto-questionnaire, il s’agit d’un outil générique adapté à tout type de crise sanitaire, explique l’ARS dans un communiqué. Il est proposé plus spécifiquement pour appréhender la période de reprise épidémique liée au Covid-19. Trois objectifs sont visés par le déploiement de cet outil : Permettre aux établissements d’effectuer une autoévaluation de l'organisation souhaitée dans le cadre de la gestion d'une situation sanitaire exceptionnelle ; Identifier les actions à mener en priorité afin de préparer l'établissement à la gestion d'une reprise épidémique (notamment Covid-19) ; Permettre de construire un plan d'action afin d'adapter l'organisation de l'établissement ».

L’auto-évaluation au centre de la démarche

CrisOga se divise donc en trois volets, trois étapes qui permettent d’établir un diagnostic et de mettre en place un plan d’actions des axes d’améliorations. Première de ces étapes, celle de l’auto-diagnostic est réalisé par la direction de l’établissement, en lien avec d’autres personnes ressources telles que les membres du comité de pilotage ou d’une cellule de gestion de crise mise en place. « L’auto-questionnaire est volontairement constitué d'un nombre restreint de critères, afin qu’il soit utilisable facilement et rapidement », indique l’ARS. Cinq thématiques sont ainsi abordés dans ce diagnostic : le management de la structure, la vie de la structure, les résidents, les professionnels et les intervenants externes dont les visiteurs. « À ces cinq thématiques s’ajoute des critères Libres, rubrique qui permet aux établissements d’ajouter des questions spécifiques à leur établissement ne figurant pas dans le questionnaire », ajoute l’ARS. Une fois remplis ce questionnaire permet alors à l’établissements de visualiser ses points forts et faibles sur chacune des thématiques traités. Partant de cela, CrisOga propose alors un plan d’actions des axes d’améliorations. « La démarche d’évaluation peut être effectuée à plusieurs reprises si de besoin, en fonction de l'évolution de la situation épidémique du service/établissement », précise l’ARS. 
 
Plus d’informations sur le site de l’ARS Île-de-France



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !