Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Magazine

EHPADIA #32 - JUIN 2023


Publié le Vendredi 16 Juin 2023 à 11:01


Chères lectrices, chers lecteurs,

14 articles contre 166…
C’est un drôle de jeu qui s’est joué à l’Assemblée nationale au lendemain de la parution de notre dernier numéro d’Ehpadia. Alors que l’examen de la proposition de loi (PPL) portée par la majorité présidentielle – et dénoncée de toutes parts pour son manque d’ambition – débutait au sein de l’Hémicycle, Jérôme Guedj et une trentaine de députés socialistes et apparentés dégainaient leur propre texte, fort de 166 articles. Comme pour prouver que « si », il était possible de porter une grande loi systémique en s'appuyant sur les propositions émises dans les nombreux rapports et contributions élaborés depuis 2019. Et interroger une nouvelle fois le calendrier et la méthode choisis par le Gouvernement pour relever le défi de l’adaptation de la société au vieillissement de la population.

De son côté, Jean-Christophe Combe, ministre en charge des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, persiste et signe. Si l’issue de la PPL qu’il soutient reste encore incertaine*, cette dernière n’a de toutes les manières pas vocation à être une fin en soi. « Il y aura une réforme du grand âge qui passera par des éléments législatifs » mais « tout ne relève pas de la loi », expliquait-il encore lundi dernier au micro de Sud Radio, rappelant la présentation prochaine – a priori fin juin – d’une feuille de route interministérielle, vouée à être le véritable pilier de la réforme annoncée.

Loin de l’Hémicycle, nombre d’établissements n’ont pas attendu – ou n’attendent plus – ces annonces pour entamer leur mue. Cette édition estivale s’en veut d’ailleurs le reflet. Qu’il s’agisse d’ouverture sur la ville via le développement de projets de tiers-lieux ambitieux, d’utilisation de la réalité virtuelle comme support thérapeutique, d’exosquelettes pour lutter contre les TMS ou encore de l’IA comme outil d’aide au diagnostic en vue d’éviter le recours aux urgences hospitalières, le terrain ne procrastine pas. Au contraire, par ces initiatives, il contribue à interroger les pratiques et très certainement à préfigurer ce que devrait être l’avenir des EHPAD.

Bonne lecture.


*La PPL n’ayant pas pu être étudiée en intégralité entre le 11 et le 13 avril, il faut désormais attendre que la suite de son examen soit réinscrite à l’agenda parlementaire. Si le ministre s’est engagé à ce que cela se fasse « rapidement », aucune date n’est pour l’instant arrêtée.

 









L'édition d'octobre 2023


Les articles les plus lus du mois