Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

"Il faut plus d'engagement et de courage !"


Publié le Mercredi 23 Février 2022 à 11:38

Plaidoyer de Pascal Champvert, président de l'AD-PA, en faveur de "la pleine citoyenneté des personnes âgées invite à prendre de la hauteur avec des propositions concrètes et argumentées". Dans sa plateforme pour des âgés citoyens, l’AD-PA appelle les candidats "à un discours de vérité et à s’engager davantage pour nos aînés".


La France a besoin d’un autre récit sur le grand âge, la longévité et le vieillissement, pour le bien-être des plus âgés mais aussi de l’ensemble des citoyens, désorientés par le refus de notre société de parler de questions aussi majeures que le temps qui passe et l’issue de la vie. Il est plus que temps de rompre avec la culture sanitaire et de passer, enfin, à une culture citoyenne. L’Homme est un être de désirs et non de besoins. À tout âge, les personnes ont des aspirations et passions qu’il convient de considérer et d’aider à assouvir.

La discrimination par l’âge est une réalité qu’il faut combattre, car elle est à l’origine de nombreux maux. La qualité d’accompagnement n’est pas au rendez-vous par manque de prise en compte des attentes des personnes âgées et parce que le temps de présence des professionnels est trop faible. Cela conduit notamment les Pou- voirs Publics à leur demander d’aller jusqu’à attacher et enfermer des citoyens, et ce dans l’indifférence générale. Les Directeurs refusent d’être les bras armés de la maltraitance systémique.

Pour en finir avec ces comportements indignes, l’AD-PA, l’Association des Directeurs au service des Personnes Âgées, appelle à financer l’augmentation d’un tiers du nombre de professionnels. Les Directeurs veulent être en mesure de proposer, dès à présent, des prestations de qualité aux personnes accompagnées et des emplois enri- chissants aux professionnels ; ce n’est plus négociable. L’association demande aussi à transformer les logements pour plus de dignité et, surtout, à financer par la solidarité nationale : les trois derniers Présidents de la République n’ayant pas fait ce choix (la cinquième branche ne dégage à ce stade aucun moyen), l’AD-PA appelle à prendre une décision de transition en sortant de la tarification administrée pour oxygéner le secteur, ce qui implique une augmentation des prix.

L’AD-PA a conscience qu’il faut beaucoup de courage pour assumer ces positions, mais les personnes âgées doivent bénéficier des mêmes droits et libertés que tous : « Il n’y a pas de citoyens en suspension », selon l’expression de Gérard Larcher, Président du Sénat.

Télécharger l'intégralité des propositions de l'AD-PA ici.



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !