Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

LOGÉAL IMMOBILIÈRE et l’Association GROUPE SOS Seniors posent la 1ère pierre du futur EHPAD de Tourville-La-Rivière


Publié le Jeudi 31 Mars 2022 à 13:12

Annoncée à sa reprise en juillet 2019 par le GROUPE SOS Seniors, afin d’améliorer le quotidien et le bien-être de ses résidents et des équipes, l’opération de construction d’un nouvel EHPAD à Tourville-La-Rivière est en cours.


Au quotidien, l’association privée à but non lucratif, GROUPE SOS Seniors favorise, l’autonomie, l’implication et l’utilité sociale de la personne âgée, tout comme ses partenaires.
Le propriétaire LOGÉAL IMMOBILIÈRE, le gestionnaire GROUPE SOS Seniors et le Maire de Tourville La Rivière se réjouissent de poser la 1ère pierre de ce nouvel établissement de 70 lits le 29 mars prochain à 1 kilomètre de l’EHPAD actuel. Et ce, pour le plus grand plaisir des résidents, salariés et familles.

Accueil de 70 résidents

Le projet d’extension validé conjointement par l’ARS Normandie et le Conseil Départemental de la Seine Maritime permet d’améliorer la prise en charge des personnes âgées et plus particulièrement des personnes atteintes de la maladie l’Alzheimer ou maladie apparentée en créant une unité protégée de 12 lits qui leur est complétement dédiée.

Le terrain accueillera un EHPAD réaménagé sur 3 niveaux ainsi que dans un 2ème temps, 12 maisons en location-accession et 16 terrains à bâtir.

L’architecture et l’agencement de cette construction favoriseront la luminosité, la convivialité, la libre circulation et l’accessibilité. Le tout dans des couleurs claires et des matériaux modernes et nobles (bois, verre...). Ces derniers font appel aux marqueurs locaux, afin que les résidents restent dans leur univers de référence, comme à la maison. Des ambiances cosy et chaleureuses seront créées afin de respecter les besoins et l’intimité des résidents selon leurs envies du moment. Les formes et couleurs utilisées rappellent l’univers du domicile afin de renforcer le sentiment de chez soi et de bien-être des résidents et de leurs proches.

Les cabinets d’architecte ArteFact et L’atelier AA-Architecture Humaine (Fany Cerese) nous accompagnent sur ce projet.

Les équipements techniques seront choisis pour leurs qualités peu énergivores.

Les chambres seront toutes individuelles, meublées et équipées d’un appel-malade. Elles seront personnalisables par chaque résident. L’ensemble des chambres dispose d’une salle de bain privative avec sanitaire accessible aux personnes en situation de handicap. Certaines chambres pourront être coupables si besoin.

La résidence de vie protégée (qui accueille des personnes présentant des troubles cognitifs sévères) reposera sur le principe de la liberté d'aller et venir en Institution. L'organisation architecturale souhaitée s'adapte à cette liberté de déambulation (aussi bien intérieure, qu'extérieure) essentielle à l'équilibre du résident afin de maintenir son potentiel musculaire, son équilibre nutritionnel et prévenir les troubles psycho-comportementaux. Ce lieu de vie que l'on a voulu suffisamment spacieux sera constitué d'un espace communautaire central qui assurera, entre autres, les fonctions de :
  • vie sociale et animation,
  • salle à manger,
  • cuisine, pour permettre un accompagnement centré sur les gestes de la vie quotidienne des résidents,
  • salon, y compris pour l'accueil des familles.
La caractéristique principale de cet espace sera sa polyvalence. On y retrouvera par la disposition du mobilier, les repères qui permettent aux résidents une meilleure orientation. Le lieu pourra évoluer et s'adapter à la typologie des résidents. L'organisation de la vie dans l'unité repose principalement sur des rythmes et des relations humaines. Le lieu du repas peut alors devenir lieu d'activités occupationnelles, d'accueil des familles, un atelier mémoire.

Un jardin dédié aux résidents de l’UVP offrira un espace extérieur sécurisant pour les personnes souffrant de désorientation.

Une cuisine sur place et gustative

Le projet laissera un grand espace à la cuisine avec le matériel adéquat afin de préparer sur place comme au restaurant des menus équilibrés et traditionnels servis en salle de restaurant. Les menus seront variés et équilibrés par le personnel de cuisine et son chef. Le personnel hôtelier assurera un service personnalisé à l’assiette et personnalisé.

En outre, un salon de thé sera installé pour les résidents et familles, tout comme une boutique de première nécessité. Des négociations sont en cours avec les commerces de proximité.

Ici, on privilégiera la convivialité et le lien social.

Les liens entre nutrition, bien être et santé sont de plus en plus étroits à mesure que l’on vieillit ; l’alimentation y joue un rôle clé.

Un projet KIWAÏ

LOGÉAL IMMOBILIÈRE s’est rapprochée de SEINE MANCHE PROMOTION pour une étude technique et économique de l’implantation de panneaux solaires sur le toit de l’EHPAD.

Côté « financement », SEINE MANCHE PROMOTION a noué un partenariat avec la CAISSE D’ÉPARGNE NORMANDIE et le Conseil régional à travers la plateforme de financement participatif baptisée « KIWAÏ ».

« KIWAÏ », c’est une opération de crowdfunding (appel à l’épargne publique) lancée en 2019 par la CAISSE D’ÉPARGNE NORMANDIE. En l’espace de quelques mois, les 85 000 € attendus ont été collectés, venant de financeurs aussi bien publics que privés.

L’étude de l’installation de ces panneaux laisse apparaître un potentiel d’économie global de 135 000 € sur une période de 15 ans.
À terme, les 130 panneaux solaires permettront une totale indépendance électrique et une réduction des charges pour le gestionnaire.

Aménagements extérieurs

La volumétrie se distingue par des toitures en pente, rappelant l’architecture locale. Elles rendent lisibles les terrasses individuelles et collectives. Une large part sera laissée aux espaces plantés avec des essences locales et engazonnés pour les extérieurs.

En quelques chiffres
M2 total : 4000 m2
Coût : 7 780 K€ TTC
Dépôt du permis : décembre 2019
Démarrage des travaux : juillet 2021
Pose de la 1ère Pierre : 29 mars 2022
Livraison : 1er semestre 2023
Financements : Agirc-Arcco, emprunts sur fonds propres et subventions de l’ARS dans le cadre du Plan d’aide à l’investissement



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !