Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag

Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

Les trois lauréats de la Bourse Charles Foix 2021


Rédigé le Vendredi 18 Juin 2021 à 10:27

Le jury de la Bourse Charles Foix vient de désigner les trois lauréats pour l'année 2021. Le premier, OSO-AI, offre une solution spécialement pensée pour les EHPAD.


Organisée dans le cadre d’un appel à projets annuel et national, la Bourse Charles Foix vise à encourager et soutenir le développement de nouvelles solutions (produit, service, combinaison d’un produit et d’un service) pour améliorer la qualité de vie et l’autonomie des seniors actifs ou retraités, et/ou de leurs aidants (familiaux ou professionnels).

Piloté par Silver Valley, cluster européen au service de la longévité, le concours bénéficie du soutien actif de la Région Ile de France, l'Etablissement public territorial Grand-Orly-Seine-Bièvre, le département du Val de Marne, l'Assurance Retraite Ile de France - CNAV, AG2R LA MONDIALE, la Mutuelle Générale, Eneal, l'Afnor et Indépendance Royale.

L’appel à projet a été lancé en février. Au terme d’une première sélection, 6 projets ont été retenus par un premier jury. 3 projets viennent d’être désignés lauréats. Les 3 autres sont primés.

Pour Nicolas Menet, directeur général de Silver Valley : « Cette année, les projets primés par la Bourse Charles Foix se caractérisent par leur capacité à s’emparer du meilleur de l’intelligence artificielle (OSO-AI), à répondre à des besoins très spécifiques (My Jugaad) et à pleinement mettre le design universel au service de la mobilité pour tous (E-EHE). »


OSO-AI l’« oreille augmentée » du soignant pour détecter les besoins des résidents en EHPAD

Le besoin : A la maison, un parent comprend tout ce qui se passe chez lui, en prêtant l’oreille: “les enfants jouent tranquillement”, “l’ainé tousse plus qu’hier”, “c’est la porte de la cuisine qui claque” “Ce bruit sourd mérite que j’aille voir ce qu’il se passe.” La nuit dans un EHPAD, les soignants travaillent également beaucoup à l’oreille, pour s’assurer que tout va bien, et détecter les besoins des résidents. A condition d’être assez proche pour entendre.

 

La solution : Depuis 2018, OSO-AI développe l’Oreille Augmentée du soignant. Basé sur l’Intelligence Artificielle, il identifie les bruits les trie et envoie un message aux soignants lors d’un bruit suspect : chute, chocs, vomissements, appels à l’aide… Un boîtier connecté est installé dans la chambre du résident Il est relié au smartphone du personnel. Même depuis l’autre bout du bâtiment, celui-ci saura qu’un bruit de chute a été entendu. Oso-AI a été expérimentée 18 mois durant de nuit dans des établissements du CHU de Brest, de la Croix-Rouge, ou de la Mutualité Française. Les résidents sont sécurisés. Leurs besoins sont plus rapidement pris en compte. Du côté des soignants, la charge mentale diminue et le temps véritablement consacré aux soins s’améliore.


My Jugaad : l'assistant déménageur des personnes fragiles

Le besoin : Face à la complexité d’un déménagement et à l’anxiété qu’elle génère, les seniors et personnes en situation de handicap ont un taux de déménagement beaucoup plus faible que le reste de la population, alors même que les situations de perte d'autonomie amènent souvent ou devraient amener à un changement de domicile.

 

La solution : My Jugaad accompagne les publics fragiles, en situation d’isolement ou de précarité et leurs aidants dans toutes les étapes liées à leur projet de déménagement. L’entreprise contribue à lever les freins, opérationnels, affectifs ou financiers liés à la mobilité résidentielle et permettre ainsi à tous de pouvoir habiter dans un logement plus adapté.

 

A la différence des déménageurs traditionnels qui n’apportent pas d’assistance particulière à la personne fragilisée, My Jugaad dédie un professionnel qui prend en charge l’ensemble du processus en tenant compte des souhaits de la personne fragilisée et de son entourage: faire un premier tri des affaires, organiser le débarras, faire la mise en carton, suivre le déménagement, réaménager les meubles et les affaires personnelles dans le nouveau logement de manière optimale. Sur le terrain, l’action est suivie par des accompagnateurs certifiés et My Jugaad a mis en place un réseau de déménageurs labellisés.


Ehé / Les flâneuses : convertible en poussette ou en chariot, une flâneuse qui dépoussière le déambulateur

Le besoin : « A peine arrivé à la galerie commerciale, mon fils de 3 ans n’a plus envie de marcher ! » « quel bonheur d’admirer en toute quiétude une toile de maître dans un musée assis confortablement dans un siège à soi » « ouf j’ai pu prendre l’avion seul malgré ma jambe plâtrée »…. en France on compte plus de 5 millions de personnes d’âge divers pour des motifs différents des difficultés à sortir de chez elles.

 

La solution : A la différence des déambulateurs, dispositifs médicaux prescrits par un professionnel de santé, souvent stigmatisants car considérés comme la dernière étape avant l’immobilisation, les flâneuses sont des outils de soutiens à la mobilité toute génération et besoin confondu. Elles représentent un confort pour les usagers et une manière pour les établissements recevant du public (musées, galeries commerciales, …) de répondre à leur devoir réglementaire d’accessibilité.


Les trois autres start-up primées

Lovis est un service de télémédecine bucco-dentaire destiné aux résidents des EHPAD. Il propose un nouveau mode d’accès à la prévention et aux soins en s’appuyant sur l’offre existante et les synergies possibles avec d’autres professionnels de santé. Ce réseau permet de réaliser des prestations de médecine bucco-dentaire à distance assisté par Intelligence artificielle sur l’ensemble du territoire.

 

Payelo permet de déléguer en toute sécurité un moyen de paiement pour les courses du quotidien. C’est une carte de paiement sécurisée et deux applications : une application de supervision depuis laquelle il est possible d’ajouter des fonds et déterminer les conditions d’utilisation de la carte ; une application d’usage, depuis laquelle l’auxiliaire va pouvoir consulter le solde, demander à rajouter des fonds en cas de besoin et prendre en photo les tickets de caisse.

 

MobaSpace développe SySPAD, une solution unique de suivi santé qui repose sur une combinaison de dispositifs médicaux connectés déjà éprouvés, de marques différentes, et extrêmement discrets. Ils ne modifient pas les habitudes des seniors ni des soignants. Elle interface ces objets connectés aux logiciels de soins disponibles dans les EPHAD et les renseigne automatiquement.




Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !