Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Actu et Management

Nomination de Fadila Khattabi : les réactions du secteur


Publié le Lundi 12 Février 2024 à 09:22

Suite à la nomination de Fadila Khattabi au poste de ministre déléguée à l’Autonomie et aux Personnes handicapés, plusieurs structures du secteur médico-social ont adressé leurs félicitations à la nouvelle Ministre.


Satisfaction de l’AD-PA

Nomination de Fadila Khattabi : les réactions du secteur
« L’AD-PA est satisfaite de la nomination de Fadila KHATTABI comme Ministre déléguée à l’Autonomie et aux Personnes handicapées.
 
En effet l’AD-PA a toujours souhaité que le sujet du grand âge soit la responsabilité d'un Ministère et non d'un Secrétariat d'État.
 
Par ailleurs l’AD-PA se réjouit que la question de l'autonomie, du handicap et de la vulnérabilité quel que soit l'âge, soit traitée par une même responsable ministérielle.
 
Enfin l’AD-PA adresse ses félicitations à Frédéric Valletoux, qui connaît bien les problématiques de la santé et de l'aide à l'autonomie, pour sa nomination en tant que nouveau Ministre de la Santé. »

 

La FNADEPA salue la nomination de la ministre déléguée en charge des personnes âgées et des personnes handicapés

Nomination de Fadila Khattabi : les réactions du secteur
« La Fédération nationale des associations de directeurs d’établissements et services pour personnes âgées (FNADEPA) adresse ses sincères félicitations à Fadila Khattabi, ministre déléguée en charge des personnes âgées et des personnes handicapés.

La Fédération, qui l’a rencontrée plusieurs fois lors d'auditions à l'Assemblée nationale, sait pouvoir compter sur l’engagement de la ministre Khattabi pour porter les enjeux de l’Autonomie de manière transversale, grâce à sa fine connaissance des politiques du Grand âge et du handicap.

Face à des difficultés financières et en termes de ressources humaines d’une ampleur inédite, la Ministre aura fort à faire. Pour rappel, 93% des adhérents de la FNADEPA estimaient en septembre dernier qu’ils termineraient l’année 2023 en déficit. Une situation jamais vue qui menace la pérennité de tout un secteur.

La FNADEPA souhaite que la nouvelle ministre déléguée poursuive les engagements pris par sa prédécesseure, Aurore Bergé, de présenter un projet de loi Grand âge ambitieux à l’été 2024 et de construire les politiques vieillesse en interministériel.

D’ici là, elle l’appelle à prendre des mesures fortes pour assurer la survie des établissements et services qui accompagnent les personnes âgées :
    •    Poursuite et revalorisation du plan d’urgence annoncé par Elisabeth Borne à l’été pour accompagner les structures en détresse
    •    Indexation des budgets et tarifs sur l’inflation
    •    Financement de l’intégralité de l’impact de l’inflation et des revalorisations salariales
    •    Organisation d’un plan de formation et de recrutement de professionnels intégrant 20 000 recrutements par an pendant 5 ans. »
 



Nouveau commentaire :