Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD



Actu et Management

Socio-esthétique : le laboratoire Rivadis renouvelle son engagement


Rédigé le Vendredi 19 Juin 2020 à 08:26

Pour la deuxième fois, le Laboratoire Rivadis s’engage en faveur de la socio-esthétique auprès de la Fondation de l’Université de Nantes, dans le cadre d’un programme de recherche s’appuyant sur les produits de la gamme Rivadouce. Le point avec Véronique Lainé, Directrice Générale du Laboratoire Rivadis et mécène de l’action.


Véronique Lainé, directrice générale du Laboratoire Rivadis. © Rivadis
Véronique Lainé, directrice générale du Laboratoire Rivadis. © Rivadis
Pourquoi avoir souhaité soutenir ce projet ?
Véronique Lainé : Nous participons depuis 2014 au programme porté par le Professeur Laurence Coiffard et le Docteur Céline Couteau, enseignantes-chercheuses à la Faculté de Pharmacie de l’Université de Nantes, qui vise à évaluer les bénéfices liés aux soins de socio-esthétique, qu’elles définissent comme une pratique particulière de l’esthétique à destination de publics fragilisés par la maladie, le handicap, la grande précarité, ... Le deuxième opus, initié en novembre 2018 pour une durée de trois ans, consiste à proposer ces soins de support à des patients accueillis en psychiatrie et gériatrie, respectivement au CHU de Nantes et au CH de Machecoul. Pour le Laboratoire Rivadis, dont le siège social est lui-même situé à Nantes et le site de production à Thouars, le financement du projet s’est dès le départ imposé comme une évidence. Non seulement parce que nous entretenons des relations anciennes avec l’Université, dans un climat de confiance et de compréhension mutuelles. Mais aussi parce que nos produits, qui répondent à un cahier des charges très précis, sont déjà largement utilisés dans un contexte de soins au niveau hospitalier, par exemple pour améliorer le bien-être des malades ou participer au confort des aînés.

En quoi consiste plus concrètement votre participation à ce programme ?
Véronique Lainé : Nous mettons les produits de notre marque Rivadouce à disposition des deux socio-esthéticiennes, Mmes Marie Orieux et Adriane Navarro, toutes deux titulaires du DU de Socio-esthétique de l’Université de Nantes et recrutées par la Fondation : nos équipes les accompagnent étroitement pour choisir les solutions les plus adéquates en fonction du profil des patients, mais aussi du type d’accompagnement qu’elles souhaitent mettre en œuvre. Les produits privilégiés à ce jour sont les huiles pour le modelage du dos et de la nuque, mais aussi les masques et crèmes hydratants pour les soins du visage et des mains – soit des solutions qui s’inscrivent dans une approche douce et bienveillante afin de mettre les patients en confiance, pour que chacun puisse ensuite se réapproprier son corps et améliorer l’estime de soi.

C’est d’ailleurs justement là l’objectif recherché par la socio-esthétique.
Véronique Lainé : Cette approche mise en effet sur les cosmétiques pour aider les personnes affaiblies par l’âge ou la maladie à se reconstruire. Car, comme le souligne le Docteur Rachel Bocher, psychiatre au CHU de Nantes, « soigner, c’est créer. La socio-esthétique sollicite tous les sens pour rester en vie, apporter du plaisir à un corps blessé et une âme en souffrance ». En psychiatrie, ou pour les personnes atteintes de troubles cognitifs, la socio-esthétique peut par exemple agir comme un déclencheur pour retisser des liens sociaux, ce qui facilitera par la suite l’approche thérapeutique. La bienveillance qui la sous-tend fait écho à l’ADN du Laboratoire Rivadis. Nous avons toujours eu à cœur de développer des produits efficaces et sécurisants, qui préservent la barrière cutanée, assurent confort et bien-être, et surtout permettent aux soignants de mener leur mission à bien dans les meilleures conditions possibles – comme par exemple notre l’huile de massage neutre Rivadouce Partenaire Soin, spécialement formulée pour le toucher relationnel. Notre engagement en faveur de la socio-esthétique s’inscrit donc dans la continuité de notre philosophie et des valeurs que nous portons. 

Par Joëlle Hayek. Article paru dans Ehpadia #19 (avril 2020).

Liens
Pour découvrir le programme en vidéo
Le blog du Pr Coiffard et du Dr Couteau.

© Rivadis
© Rivadis



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !