Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Actu et Management

Trophées MDRS : tout sur le Palmarès 2024


Publié le Mercredi 31 Janvier 2024 à 12:10

Comme chaque année depuis 6 ans, notre édition de janvier est l’occasion de présenter les lauréats du Palmarès et du Concours MDRS, dont Ehpadia est partenaire. En distinguant les meilleurs établissements et les plus beaux projets de l’année, le site éponyme entend diffuser un regard positif sur un secteur et des métiers habituellement malmenés par les médias. Un leitmotiv largement rappelé lors de la cérémonie qui s’est tenue à Boulogne-Billancourt, le 18 janvier dernier.


©AG
©AG
Une bulle. Hors du temps et des stigmates médiatiques. C’est le sentiment qui dominait cette année encore lors de la cérémonie de remise des Trophées MDRS, qui a pris place le 18 janvier au soir, dans un écrin agrandi – la salle réservée pour les éditions précédentes étant désormais trop petite pour recevoir les quelque 200 invités de l’évènement. Car ils étaient presque tous là, ayant bravé le froid et la neige pour découvrir de quel métal serait fait le trophée avec lequel ils allaient repartir, et assister à cette soirée désignée par Nicolas Noesser comme « l’une des seules initiatives complètement positives sur nos métiers ».

Oser communiquer

À l’instar du directeur général de Colisée France, ils auront été nombreux, ce soir-là, à remercier MDRS pour la mise en valeur d’un milieu peu habitué aux éloges. « Aujourd’hui le secteur a une peur viscérale des journalistes, et certains groupes ou établissements ne veulent plus communiquer. Même sur les choses positives. Et pourtant il y en a beaucoup », développe David Jacquet, exemples à l’appui. Or, comment espérer attirer de nouveaux profils dans de telles conditions, théorise le fondateur du site MDRS, désirant pour sa part inciter groupes et établissements à oser partager leurs réussites.

C’est d’ailleurs l’un des aspects qui aura permis à Colisée de repartir, une fois de plus, auréolé des lauriers de meilleur groupe d’EHPAD de l’année. En poursuivant notamment sa politique « d’écoute des résidents et des familles » avec plus de 30 000 avis collectés et publiés au cours des 24 derniers mois, le groupe aura su se démarquer aux yeux de MDRS. Le reste est à chercher du côté de la liste d’actions menées par le groupe en 2023, et structurées autour de trois piliers : faire progresser la qualité de vie des seniors ; améliorer la qualité de vie des équipes et revaloriser les métiers du grand âge ; et réduire l’impact environnemental. Autant d’ambitions s’étant traduites, entre autres réalisations, par la création d’un CVS France et d’une formation diplômante, la mesure de la satisfaction des collaborateurs – elle aussi recueillie et publiée via un organisme tiers et certifié –, ou encore la mise en place d’une prime mobilité.

©AG
©AG

Meilleurs EHPAD : des résidences nouvelle génération

Qu’il s’agisse d’or, d’argent ou de bronze, les lauréats de la catégorie meilleur EHPAD obéissent, quant à eux, aux codes des résidences nouvelles génération de grand standing. Qualifiées de « belles réussites », elles ont toutes trois en commun de proposer des prestations « tout confort » portées par des équipes pluridisciplinaires étoffées et un décor architectural loin de l’image généralement associée aux EHPAD. Aux antipodes d’une ambiance hospitalière « certes moderne, mais froide », ces structures privées « font l’effort de rendre leurs intérieurs chaleureux et cosy, alors même qu’elles sont clairement dédiées à la fin de vie, si l’on s’en réfère à leurs GIR très élevés ».

Mais c’est finalement vers Korian – comme l’an dernier – que se sera tournée la préférence de MDRS au moment d’attribuer le titre de meilleur EHPAD neuf ou réhabilité de l’année. Environnement haut de gamme, possibilité de personnalisation des chambres, la résidence Le Prunellier « coche toutes les cases de la modernité, du confort, du standing et des prestations » justifient les enquêteurs de MDRS. Si l’offre technologique et domotique de pointe – écran immersif, serrures connectées, systèmes de détection des chutes, application Korian Familles, variation de lumière, etc. – déjà testée et validée au sein de plusieurs structures du réseau, aura une nouvelle fois pesé dans la balance, David Jacquet tient également à mettre en exergue les multiples possibilités de parcours de vie offertes aux résidents, grâce à l’unité Alzheimer, l’unité Gérontopsychiatrique, la maison de santé et la Résidence Services Seniors (RSS), réunies au sein même de l’établissement.

Le personnel mis à l’honneur

Côté rapport qualité-prix, au-delà de « prestations exceptionnelles à un tarif avantageux », les enquêteurs de MDRS auront su apprécier la présence d’équipes pluridisciplinaires complètes et diversifiées – ergothérapeutes, psychologues, psychomotriciens, voire orthophonistes, dentistes ou podologues – pour œuvrer au bien-être des résidents des trois EHPAD se disputant le podium.  C’est d’ailleurs sur ce registre, et même plus encore sur celui des conditions de travail « exceptionnelles » mises à disposition de ces personnels, que ce sera jouée la palme d’or, attribuée cette année à l’EHPAD Les Jardins d’Ambroise.

« Si sa coquille paraît assez conforme aux autres références de sa catégorie, l’intérieur est vraiment atypique. C’est un lieu qui a su valoriser autant ses résidents que son personnel et tout y est fait pour favoriser les liens. Je n’ai jamais vu cela auparavant », relate David Jacquet. Le projet de déménagement de la résidence lyonnaise vers la commune de Chassieu, à l’origine de ce nouvel établissement, poursuivait différents objectifs, parmi lesquels la possibilité d’offrir plus d’espace de vie à ses occupants ou encore un panel de services « qui va au-delà des standards de confort et d’équipement d’un EHPAD classique ». Aux dires de MDRS, le pari semble réussi.

Article publié dans l'édition de janvier d'Ehpadia à lire ici.
> L’intégralité du palmarès EHPAD et RSS du site MDRS est à retrouver sur https://www.maison-retraite-selection.fr/palmares-MDRS-des-meilleures-maisons-de-retraite

La place croissante des RSS

Sur l’année 2023, les enquêteurs MDRS ont visité 1 107 établissements, parmi lesquels 141 EHPAD neufs ou réhabilités et 186 nouvelles RSS. Tandis que le nombre d’ouvertures côté EHPAD est demeuré au point mort – la quasi-totalité des structures neuves de l’année était le fruit de réhabilitations ou de déménagements –, les résidences services ont semblé poursuivre la tendance inverse. « C’est tout à fait logique. Nous avons vu sortir de terre des projets lancés il y a 5 ou 7 ans », affirme David Jacquet, tout en présageant une tendance similaire pour 2024 et une inflexion vers 2026. « On attend encore 25 à 30 résidences Domitys et 10 à 15 Jardins d’Arcadie » égrène-t-il en guise d’exemple, relevant au passage les incohérences d’un marché qui s’est parfois développé sans réflexion d’ensemble.

Les lauréats du palmarès MDRS 2024 côté EHPAD
 
  • Catégorie Meilleur EHPAD de l’année :
Trophée d’or : Résidence Korian Le Prunellier - Saint-Cyr-sur-Loire (37)
Trophée d’argent : Résidence ORPEA Le Bellerive - Bellerive-sur-Allier (03)
Trophée de bronze : Résidence Le Sorbier (DomusVi) - Fonsorbes (31)
 
  • Catégorie Meilleur rapport qualité-prix :
Trophée d’or : EHPAD Les Jardins d’Ambroise - Chassieu (69)
Trophée d’argent : Résidence Fontenelle (Groupe SOS Seniors) - Tourville-la-Rivière (76)
Trophée de bronze : EHPAD Sara Weill-Raynal (CCAS de Paris) - Paris (75)
 
  • Catégorie Meilleur Groupe :
Colisée



Nouveau commentaire :