Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Pharmacie / Hygiène

« Nous ne souhaitons pas remplacer un danger biologique par un risque chimique »


Publié le Lundi 14 Novembre 2022 à 10:39

Né en 1957, le Laboratoire Huckert’s fait aujourd’hui référence dans le monde de la santé, où ses détergents-désinfectants hautement sécuritaires – y compris et surtout sur le plan environnemental – participent activement à la prévention du risque infectieux. Florence et Valérie Huckert, les deux sœurs à la tête de cette entreprise familiale européenne, nous en disent plus.


Le Laboratoire Huckert’s fête cette année ses 65 ans. Pourriez-vous nous raconter son histoire ?

Florence Huckert : Cette entreprise familiale a en effet été créée en 1957 par notre grand-père, Charles Huckert. Alors basée à Bruxelles, elle s’était à l’origine spécialisée dans la détergence industrielle, sur laquelle elle a rapidement acquis une grande renommée. Un tournant s’est toutefois produit dans les années 1980. En arrivant à la tête du Laboratoire, notre père a réorienté nos activités sur la maîtrise du risque infectieux, en particulier dans les établissements de santé. Il a en cela été avant-gardiste, car il a anticipé l’évolution des besoins et des exigences en proposant des désinfectants hautement performants, qui n’en offrent pas moins une sécurité remarquable pour l’opérateur, le matériel et l’environnement. C’est à cette même époque que le Laboratoire Huckert’s a commencé à se développer à l’international, notamment sur le marché asiatique où il existait une réelle demande pour des produits de qualité européenne.

Valérie Huckert : Durant la décennie suivante, notre offre, qui répondait au départ à des besoins transversaux, a continué de s’enrichir afin d’adresser les besoins plus spécialisés de secteurs sensibles, comme les unités de fécondation in vitro ou de procréation médicalement assistée. Avec toujours le même fil rouge, c’est-à-dire des produits combinant désinfection de haut niveau et innocuité totale, y compris au stade embryonnaire. Le succès a une fois de plus été au rendez-vous. En 1996, nous avons donc emménagé à Nivelles, toujours en Belgique, dans un nouveau site de production permettant un fonctionnement en environnement contrôlé. Rapidement, nous avons obtenu les certifications ISO 9001 et ISO 13485, gages de qualité, traçabilité et reproductibilité de nos processus de fabrication.

Le Laboratoire a connu d’autres évolutions au tournant des années 2000. Lesquelles ?

Valérie Huckert : Jusque-là exclusivement basés en Belgique, nous avons en effet souhaité nous rapprocher de nos clients et avons donc ouvert des entités en France, au Luxembourg, en Italie et à Singapour. La production a toutefois été maintenue en Belgique. En 2014, nous avons néanmoins acquis un nouveau site de 3 hectares à Wavre, pour accueillir l’ensemble de nos activités – recherche et développement, production, contrôle qualité, conditionnement, etc., ce qui nous a permis de doubler nos capacités. Un bâtiment supplémentaire de plus de 2 500 m2 a été ajouté dès 2018, et une extension de plus de 1 000 m2 sera inaugurée ces prochains mois.

Florence Huckert : Nous multiplierons ainsi nos capacités de fabrication par huit, preuve, s’il en est, de la forte notoriété acquise par nos produits. Nous tenons d’ailleurs à continuer de fabriquer nos désinfectants en Europe, pour maintenir ce savoir-faire sur notre continent, préserver ses forces vives et contribuer à sa souveraineté industrielle. Cet ancrage est en adéquation avec nos valeurs en tant qu’entreprise familiale, tout en nous permettant de maîtriser la totalité des processus de production, sans aucun compromis sur la qualité.
 

Quelles sont aujourd’hui vos solutions phares à destination du secteur hospitalier ?

Valérie Huckert : J’évoquerai en particulier les détergents-désinfectants de la marque UMONIUM38® – ainsi dénommée car il aura fallu 38 tentatives pour obtenir la formule, qui associe performance, rapidité, stabilité et sécurité. Élaborés sans substance CMR mutagène ou reprotoxique ni perturbateur endocrinien, ils se démarquent par un large spectre d’activité pour un temps de contact raisonnablement court et réaliste – parfois en 30 secondes –, et ne laissent aucun résidu après rinçage. Utilisables sans risque dans tout environnement médical sensible et sur tous types de supports grâce à leur pH neutre, ce sont des produits prêts à l’emploi qui offrent à la fois une action puissante de détergence et une désinfection hautement performante.

Florence Huckert : C’est par exemple le cas de l’UMONIUM38® Medical Spray, très apprécié par les professionnels de santé car il est non seulement très efficace, mais aussi très polyvalent et très simple d’utilisation. Ou encore de la gamme UMONIUM38® Neutralis, notamment utilisée dans les laboratoires de fécondation in vitro et de procréation médicalement assistée, ainsi que dans les services prenant en charge les grands prématurés. Les produits UMONIUM38® Neutralis représentent un exemple parlant de la grande technicité de nos solutions, capables d’adresser avec pertinence des besoins très spécifiques dans des secteurs à très haut risque. Ils bénéficient d’ailleurs des validations MEA (Mouse Embryo Assay) et HSSA (Human Sperm Survival Assay), qui certifient que leur utilisation est sans impact sur la viabilité des gamètes et des embryons.

Cette attention forte portée à l’humain et son environnement naturel représente un marqueur fort du Laboratoire Huckert’s…

Valérie Huckert : C’est effectivement une valeur que nous portons. Comme nous le disions, nous sommes une entreprise familiale. Nous avons donc à cœur d’assurer la pérennité de nos activités, mais aussi de « faire bien », c’est-à-dire de faire en sorte qu’elles aient le moins d’impact possible sur l’environnement. Nous ne souhaitons pas remplacer un danger biologique par un risque chimique… Et cette volonté va au-delà de la formulation même de nos produits. Par exemple, nous offrons la possibilité d’opter pour des contenants plastiques issus de la chimie verte (« Green PE »), et élaborés à base de mélasse de sucre de canne. Cela est certes plus onéreux que des composants pétrochimiques, mais il nous semble important de marquer notre engagement RSE en travaillant à la réduction de notre bilan carbone.

Florence Huckert : Nous comptons poursuivre sur cette voie, car la protection de l’environnement est de notre responsabilité à tous, tout en continuant de proposer des détergents-désinfectants sécuritaires et hautement performants. Notre entreprise continue d’ailleurs de croître, avec toujours plus de demandes en Europe et en Asie, où nous sommes historiquement bien implantés, mais aussi, de plus en plus, au Moyen-Orient et en Afrique. Et nos clients nous sont très fidèles ! Ils sont nombreux à solliciter notre accompagnement sur des problématiques précises, car ils savent que nous pouvons répondre avec pertinence et professionnalisme à leurs besoins les plus pointus. Cela est vrai dans le monde hospitalier, mais aussi dans l’industrie pharmaceutique, dans l’aéronautique, ou encore dans le secteur spatial. Ils sont unanimes : essayer nos produits, c’est les adopter !

- Plus d'informations sur le site du Laboratoire Huckert's.

Article publié dans le numéro d'octobre d'Ehpadia à consulter ici
 








ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !