Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag

Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !


Confort de vie

CHAUFFE CITRON ÉVEILLE LA CURIOSITÉ DES RÉSIDENTS


Rédigé le Lundi 25 Juin 2018 à 11:43

Depuis 2015, Chauffe Citron propose des supports numériques d'animation culturelle à destination des seniors. L'idée est simple : par le biais d'une offre innovante, renforcer l’animateur dans sa mission tout en permettant de stimuler la curiosité et les connaissances des résidents qu'il accompagne. Sophie Banon, la créatrice de ce concept acidulé nous en dresse les contours.


A quels enjeux vient répondre Chauffe Citron ?
Sophie Banon : L'animation est un challenge quotidien pour assurer un programme bien rempli, de qualité, renouvelé et attractif. Entre gym douce, revue de presse, art-thérapie, atelier mémoire, nous avons souhaité apporter une brique culturelle intemporelle à l'offre existante. Pour cela, nous sommes partis du constat qu'il était essentiel de maintenir un état de curiosité à tout âge. Par le biais de supports numériques Chauffe Citron à projeter, ou à lire sur tablette, l'animateur propose donc des rendez-vous culturels en toute simplicité pour des groupes allant jusqu'à 25 personnes. Chaque numéro de Chauffe Citron repose sur une thématique précise déclinée au travers de jeux et énigmes, avec pour ambition de créer des moments d'échanges joyeux et instructifs.
 

Sophie Banon créatrice de Chauffe Citron
Sophie Banon créatrice de Chauffe Citron
En quoi votre offre renforce-t-elle le rôle de l'animateur ?
S.B :
Grâce à nos supports, l'animateur est mis en confiance pour animer une séance qui porte aussi bien sur Marie Curie que sur l'île de Pâques ou le citron ! Notre métier est d'accompagner animateur et public pour que chacun d'entre eux soit à l'aise et prenne du plaisir quel que soit son capital culturel. Pour autant, notre concept ne dépossède pas l'animateur de sa mission, puisqu'il peut animer la séance selon sa propre personnalité et ses propres talents. Par exemple, rien n'empêche un intervenant qui entreprend notre numéro sur Jacques Brel de pousser la chansonnette ou d'inciter ses résidents à le faire. Tout est possible et c'est pourquoi les rendez-vous Chauffe Citron, conçus pour durer une heure, s'adaptent aisément à des séances allant de 30 minutes à 1h30. Enfin, nos supports présentent l'avantage d'être prêts à l'emploi. De quoi venir en aide aux animateurs qui devraient préparer une activité en urgence !
 
Plus concrètement, quelle forme prend une séance de Chauffe Citron ?
S.B :
L'animateur choisit dans notre collection le matériel qui lui convient en fonction de l'intensité de l'animation souhaitée. Chaque numéro de Chauffe Citron est décliné en quatre étapes. La première, l'énigme, permet de faire deviner le thème de la séance. Sorte d'amuse-bouche, elle vise à créer la dynamique de jeu et entretenir l'imagination. Vient ensuite une phase de quiz destinée à éveiller la curiosité, tout en faisant appel à la mémoire, la logique, ou le vocabulaire. Pour cela, nous avons imaginé de nouveaux formats de jeux mêlant anagrammes, charades, arithmétique ou encore culture. La troisième étape est celle de la lecture orale. Pour chaque thème, nous avons réfléchi à un texte original et parfois décalé, mais toujours agréable à lire et écouter. Enfin, la dernière partie est consacrée à la mémoire grâce à dix questions portant sur la séance. Ces dernières sont volontairement simples, afin de terminer l'animation sur une note positive. Tout en étant faciles d'accès, nos contenus se caractérisent par leur originalité. Ils sont ainsi pensés pour apporter fraîcheur et bonne humeur à chaque séance. D'ailleurs, la phrase la plus fréquemment entendue à l'issue d'un rendez-vous Chauffe Citron est : ça nous amuse et nous instruit en même temps !

Cet article à été publié dans le numéro 11 du magazine Ehpadia à consulter en intégralité ici



 




Nouveau commentaire :




L'édition de Juillet 2018


Les articles les plus lus du mois







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !