Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Confort de vie

CNP Gériatrie : "En Ehpad, il est indispensable d’éviter d’aggraver l'état de santé des résidents, conséquences des effets directs du confinement"


Rédigé le Jeudi 16 Avril 2020 à 10:02

Suite aux recommandations émises le 8 avril par le Ministère de la Solidarité et de la Santé concernant le maintien du suivi et de la prise en charge des soins hors COVID, les instances gériatriques réunies au sein du Conseil National Professionnel de Gériatrie (CNP) ont adressé une lettre au Ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran. Elles l'invitent à ne pas oublier les 750 000 résidents en EHPAD et insistent sur l’urgence vitale de continuer à « assurer les soins des résidents en EHPAD qui souffrent de maladies chroniques et qui imposent un suivi au jour le jour de façon de façon assidue ».


CNP Gériatrie : "En Ehpad, il est indispensable d’éviter d’aggraver l'état de santé des résidents, conséquences des effets directs du confinement"
Les résidents en EHPAD épargnés par l’infection au Covid-19 restent à ce jour majoritaires.

Si le principe d’un confinement individuel a été adopté le 28 mars dernier afin de protéger les résidents des EHPAD du risque d’infection Covid-19, il est indispensable d’éviter d’aggraver leur état de santé, conséquences des effets directs du confinement. 

L’impact psychologique lié au confinement, les conséquences de syndromes d’immobilisation et la non-continuité de leurs soins les exposent en effet à une dégradation rapide et inquiétante de leurs fonctions cognitives, motrices et sensorielles mais plus encore au risque d’un décès précipité par la décompensation de leurs maladies chroniques (insuffisance cardiaque, respiratoire, rénale…), ou encore d’un défaut d’optimisation du suivi et traitement de certaines pathologies (cancers, troubles neuro-cognitifs, dépression…).

« Les premières conséquences du confinement sont observées sur le terrain : anorexie et amaigrissement, déclin cognitif accéléré, majoration de troubles du comportement, tristesse, … Il faut à tout prix limiter les effets négatifs du confinement chez les résidents en EHPAD ».

L’ensemble des personnes âgées dépendantes vivant à domicile, à fortiori isolées, sont bien évidemment exposées aux mêmes risques.

Par conséquent, les instances gériatriques nationales réunies au sein du CNP de gériatrie*, souhaitent attirer l’attention sur « la nécessité de réunir les conditions nécessaires à l’évitement de tels risques qui pourraient in fine s’avérer parfois au moins aussi délétères que les effets de l’infection Covid elle-même ».

 

Les propositions du CNP Gériatrie

Les instances gériatriques souhaitent notamment que :

l’ensemble des professions de santé libérales, médecins généralistes, médecins spécialistes, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, podologues, psychologues, psychomotriciens, orthophonistes, animateurs d’activités physiques adaptées… puissent renforcer les moyens de ces établissements dans une période où ces derniers sont souvent en sous-effectifs aggravés.

Par ailleurs, le recours à l’ensemble des dispositifs dédiés aux résidents d’EHPAD suspects ou confirmés Covid (+) par les tests diagnostiques, semble ne pas être une pratique uniforme au sein des territoires.

Cette sous-utilisation du recours à cette offre pourtant présente (HAD, SAU, unités de soins de médecine ou de SSR, équipes mobiles gériatriques ou de soins palliatifs…) implique de rappeler aux gestionnaires des EHPAD et de ces ressources la nécessité d’un rapprochement et de se conformer à l’application des procédures d’aide à la décision d’hospitalisation ou aux ressources mobiles et mobilisables mises à leur disposition.


  *Le Conseil National Professionnel (CNP) de Gériatrie est présidé par le Pr Claude Jeandel et fédère les 8 composantes nationales de la gériatrie française :
  • La Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG). Président : Pr Olivier Guérin
  • Le Collège National des Enseignants de Gériatrie (CNEG). Président : Pr Gaétan Gavazzi
  • Le Syndicat National de Gérontologie Clinique (SNGC). Présidente : Dr Anne Bréard
  • L’association des jeunes gériatres (AJG). Président : Dr Matthieu Piccoli
  • L’association Nationale des Médecins Coordonnateurs et du secteur médico-social (MCOOR). Président : Dr Gael Durel
  • La Fédération Française des Associations de Médecins Coordonnateurs d’EHPAD (FFAMCO). Présidente : Dr Nathalie Maubourguet
  • Le Syndicat CSMF des médecins coordonnateurs en EHPAD (SMCG-CSMF). Président : Dr Pierre-Marie Coquet
  • L’Association Nationale des Gériatres et Gérontologues Libéraux (ANGGEL). Président : Dr Christophe De Jaeger
 



Nouveau commentaire :






L'édition d'octobre 2020



Les articles les plus lus du mois





ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !