Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

Concours MDRS : les EHPAD relèvent le défi


Publié le Lundi 14 Février 2022 à 17:00

S’attaquer à un défi, c’est refuser le train-train quotidien et l’immobilisme qui en résulte, c’est sortir de sa zone de confort et repousser ses limites pour découvrir, humble et fier, qu’on peut se dépasser. Un axiome applicable à tous les âges de la vie, comme nous le rappelle chaque année le concours MDRS, en particulier avec son trophée « Défi - Belle Initiative ».


Vus de l’extérieur, les résidents en EHPAD souffrent d’une image quelque peu passéiste, directement corrélée aux clichés sociétaux sur le grand âge. Pourtant, ceux qui les fréquentent au quotidien le savent bien : nos aînés savent nous surprendre et ne s’en privent pas… sous réserve de leur en donner l’occasion. En 2021, La Joliette, résidence marseillaise du groupe Colisée et lauréate du trophée Défi Ambitieux, l’avait démontré en emmenant ses pensionnaires faire leur baptême de plongée en pleine mer. Un véritable tour de force dont la mise en œuvre avait nécessité une organisation millimétrée… et une belle réussite pour tous ceux qui s’y sont lancés. L’édition 2022 n’est pas en reste, avec trois projets finalistes qui nous en mettent plein les yeux.
 

Résidence Château du Bois, « Et si nous mettions les voiles »

À la Résidence Château du Bois, les résidents ont pu tester le char à voile. ©DR
À la Résidence Château du Bois, les résidents ont pu tester le char à voile. ©DR
Les défis marins ont décidément le vent en poupe. À Oye-Plage, dans le Pas-de-Calais, la Résidence Château du Bois, autre établissement du groupe Colisée, a décidé de tirer pleinement profit de sa localisation privilégiée à proximité immédiate des grandes plages de la Côte d’Opale. « Et si nous mettions les voiles après cette année 2020 rendue compliquée par le Covid-19 ? », postule l’établissement en entendant le souhait d’évasion de ses résidents. Cela tombe bien, le char à voile est justement l’une des activités phares de son littoral. Les voiles sont hissées sous un soleil radieux, et les pensionnaires de l’EHPAD, accompagnés de trois moniteurs, partent pour deux heures de grand air, poussés par un vent décidément bien coopératif. Le plus jeune a 70 ans, la plus âgée 95, mais ce défi sportif n’en remporte pas moins un vif succès. L’activité se termine par une balade en bord de mer pour observer les phoques, en escale sur la plage. L’expérience devrait être renouvelée ce printemps, avec peut-être un pari supplémentaire, certains résidents ayant fait part de leur envie de prendre des cours de pilotage. « Prochain défi : piloter en autonomie son char à voile ! », promet l’EHPAD.
 

Résidence Les Ormes, « À chacun sa passion, à chacun son animation »

À la Résidence Les Ormes, les férus de cuisine ont participé à l’émission de Cyril Lignac. ©DR
À la Résidence Les Ormes, les férus de cuisine ont participé à l’émission de Cyril Lignac. ©DR
À Pornic, dans la Loire-Atlantique, la Résidence Les Ormes du groupe Colisée a elle aussi retenu l’attention du jury pour avoir véritablement donné corps à sa devise, « À chacun sa passion, à chacun son animation ». Comme le souligne fort justement l’établissement en évoquant ses 79 pensionnaires, « nos résidents ont tous un passé, des passions et une histoire qui les rendent chacun unique. Alors pourquoi ne présenter qu’une animation ? ». C’est tout un panel d’activités qui voit le jour en 2021, plus étonnantes les unes que les autres. En partenariat avec le Club Nautique de Pornic est ainsi monté le projet « Voile solidaire », soit trois belles balades en voilier pour les passionnés de la mer, mais aussi une journée dans une pêcherie traditionnelle pour tester la pêche au carrelet. Les amateurs de football sont pour leur part emmenés à la rencontre Nantes-Troyes au stade de la Beaujoire, avec tout le folklore attenant : frites, galette-saucisse et petite bière. Un ancien aficionado des sports mécaniques et des belles voitures, aujourd’hui fortement dépendant, a quant à lui eu le plaisir de revivre sa passion en réalisant un baptême en Lamborghini Super Troféo sur le circuit de Lohéac, en Ille-et-Vilaine. Enfin, les férus des fourneaux ont eu l’occasion de participer à l’émission Tous en cuisine, présentée sur M6. Cyril Lignac, le présentateur et chef cuisinier parmi les plus médiatisés de France, a d’ailleurs été « épaté par les prouesses de Fernande qui, à plus de 101 ans, a réalisé son premier hot-dog ainsi qu’une délicieuse croustade aux pommes », sourit l’équipe de l’EHPAD.
 

Le Clos des Cèdres, « Court métrage intergénérationnel »

Au Clos des Cèdres, les seniors devant la caméra, les jeunes derrière. ©DR
Au Clos des Cèdres, les seniors devant la caméra, les jeunes derrière. ©DR
Découvrant, dans la presse locale, qu’une association de jeunes adolescents avait réalisé des courts métrages faisant directement référence au cinéma des années 50 et 60, l’EHPAD Le Clos des Cèdres, un établissement situé à Pont-l’Évêque, dans le Calvados, leur demande de venir présenter ces œuvres aux résidents. Un long dialogue s’engage, et naît l’idée de monter ensemble un projet intergénérationnel, « les résidents devant la caméra, les jeunes derrière », explique l’EHPAD. Le scénario est écrit à plusieurs mains à la mi-août : Odette reçoit ses amis autour d'un thé. Ensemble, ils évoquent d'agréables souvenirs, qui vont les emmener dans différents endroits du Pays d'Auge : les vergers normands, les planches de Deauville, la Cathédrale de Lisieux, les jardins de la Mairie de Pont-l'Évêque... Le tournage débute le 15 septembre et s’étalera sur une dizaine d’après-midis, les actrices âgées de 62 à 97 ans se laissant avec joie diriger par les ados âgés, pour leur part, de 15 à 18 ans. La création collective, qui dure environ 9 minutes, est projetée courant novembre aux résidents, familles et personnel, avec cérémonie et tapis rouge. Tous en gardent un souvenir ému, se rappelant, « au-delà du court métrage en lui-même, toutes les interactions, les échanges, les rires, les émotions que nous avons eus à travers ces séances de tournages »

Article publié dans le numéro de janvier d'Ehpadia à consulter ici
 

Le mot d’Anaïs Guilbaud, membre du jury : « Montgolfière, Olympiades, passage du certificat d’études… La catégorie Défi - Belle Initiative a encore prouvé qu’il était possible de faire preuve d’audace en EHPAD. Pour cette seule raison, et conscients de l’implication nécessaire à leur réalisation, l’ensemble des projets ne pouvaient que nous séduire. Il aura donc fallu d’âpres discussions – et les concessions de certains – pour parvenir à s’accorder sur ces trois nominés aux projets si différents. Un peu à l’image du challenge relevé par La Joliette, qui nous avait subjugués l’an dernier, c’est le dépassement de soi qui a su faire pencher la balance du côté de l’initiative du Château du Bois. À l’opposé du défi sportif, le projet porté par Le Clos des Cèdres est parvenu à trouver sa place sur le podium grâce à sa complétude, et, bien évidemment, sa dimension intergénérationnelle. Enfin, la candidature de la Résidence des Ormes aura su se distinguer tant par sa forme, que par le message qu’elle véhicule : redonner la place à chaque individualité malgré le collectif… Quoi de plus noble ? ».
 



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !