Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Actu et Management

En 2023, 104 millions d’euros alloués pour soutenir 735 établissements et services d’aide à domicile franciliens en faveur des personnes âgées


Publié le Mardi 12 Décembre 2023 à 14:13

Face au défi du vieillissement de la population et devant les difficultés financières majeures rencontrées par certains EHPAD et services d'aide à domicile, la ministre des Solidarités et des Familles mobilise l'ensemble des services de l'État. Dès juillet, un fonds d'urgence exceptionnel de 100 millions d'euros a été annoncé par la Première Ministre. Sous l’égide de la Ministre, une nouvelle méthode de travail associant les départements aux Agences Régionales de Santé a été mise en place à l’automne pour identifier les difficultés rencontrées par les établissements et les soutenir avec efficacité. Annoncés le 9 décembre 2023 par la Ministre, les fonds vont être versés dans les semaines qui viennent. En Île-de-France, avec une enveloppe totale de 104,4 millions d’euros, ce sont 735 établissements et services médico-sociaux (EHPAD, services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), services d'aide et d'accompagnement à domicile (SAAD) et services polyvalents d’aide et de soins à domicile (SPASAD) qui sont soutenus par l’État, dont 23 millions d’euros d’aides en trésorerie au titre du fonds d’urgence.


L’ARS Île-de-France est attentive à la situation des établissements et services en faveur des personnes âgées, dans un contexte marqué par l’inflation et les difficultés à recruter. Près d’un quart de l’enveloppe totale de 104 millions d’euros, soit 23 millions d’euros, est mobilisé pour soutenir la trésorerie de 130 EHPAD, SAAD et SPASAD en difficulté financière.
 
Les situations ont été examinées par les nouvelles commissions départementales de suivi des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) en difficulté financière, installées fin septembre 2023, qui ont pour objectif d’analyser les situations des ESSMS les plus en difficulté. Chaque commission réunit, aux côtés du directeur départemental de l’ARS Île-de-France et du Conseil départemental qui l’animent, la direction départementale des finances publiques (DDFIP), l’URSSAF et la Banque des territoires. L’Association des Maires d’Île-de-France et l’Association des Maires Ruraux d’Île-de-France ont été associées à cette démarche.
 
Cette nouvelle méthode de travail a vocation à être pérennisée pour améliorer la connaissance partagée de la situation des établissements, assurer un appui adéquat aux ESSMS en difficulté financière, améliorer leur pilotage et trouver des solutions pérennes.
 
Par ailleurs, 81 millions d’euros seront également versés aux EHPAD dans les semaines qui viennent pour permettre, notamment, de soutenir les ressources humaines pour faire face au manque de médecins (dispositif « médecins prescripteurs ») ou d’infirmières (dispositif d’astreinte de nuit), d’améliorer la qualité de vie au travail des professionnels et les équipements du quotidien, de financer l’hébergement temporaire en sortie d’hospitalisation pour les personnes âgées qui ne peuvent pas directement retourner à leur domicile.



Nouveau commentaire :