Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag

Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !


Actu et Management

La FHF salue l’ouverture d’une grande concertation citoyenne sur la question du grand âge et de l’autonomie et exige une politique à la hauteur des enjeux


Rédigé le Lundi 8 Octobre 2018 à 10:38

La Ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé l’ouverture d’une concertation citoyenne Grand âge et autonomie avant la réforme du secteur promise en 2019. La Fédération Hospitalière de France (FHF) prendra part au débat qu’elle appelait de ses vœux depuis maintenant deux ans.


À l’occasion de la 11ème journée régionale PACA dédiée au parcours de soins de la personne âgée, la FHF a rappelé que l’ouverture d’une concertation au niveau national sur la question du grand âge et de l’autonomie était fortement attendue après des mois de mobilisation en faveur de nos ainés et plus particulièrement des 300 000 personnes âgées vivants dans les Ehpad publics. 
 
Avec ses adhérents, la FHF y participera de façon exigeante, en espérant que cette concertation donnera lieu rapidement à des mesures concrètes car il y urgence dans le domaine, notamment sur l’avenir des règles de financement.
Aujourd’hui, la FHF relève que les leviers de transformation du secteur du grand-âge présentés par la Ministre sont en adéquation avec les 10 grands principes incontournables identifiés par la FHF. 
Les défis du vieillissement et de son accompagnement devront également prendre en compte la question de la reconnaissance et de la valorisation des métiers de ce secteur et en particuliers des Aides-soignantes. 

"Lever sans délai les incertitudes en matière de ressources des établissements"

Afin de poursuivre ces travaux sereinement, la FHF rappelle la nécessité de lever sans délai les incertitudes en matière de ressources des établissements.En effet, si la neutralisation temporaire des impacts de la réforme de la tarification des Ehpad est effective en 2018, elle ne représente qu’une pause dans les inquiétudes légitimes des établissements dès 2020. L’adaptation du décret précisant les modalités de financement de la dépendance auquel s’est engagée Madame la ministre reste une attente forte. La FHF a eu l’occasion de le rappeler notamment lors du dernier comité de suivi de la réforme de la contractualisation et du financement du 27 septembre dernier. 
 
« Seule une véritable politique assumée en matière de solidarité et d’autonomie permettra de relever le défi d’une société inclusive des plus fragiles et des plus vulnérables », note la Fédération.



Nouveau commentaire :




L'édition d'octobre 2018

Les articles les plus lus du mois







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !