Connectez-vous S'inscrire
Actu et Management

Le Plongeon, de l’amour et du rire en EHPAD


Rédigé le Lundi 15 Février 2021 à 09:53

C’est le coup de cœur de la rédaction. Paru le 13 janvier 2021 dans la collection Grand Angle (Bamboo Édition), Le Plongeon est un album décoiffant qui aborde, avec beaucoup d’humour et de tendresse, le 3ème âge et la vie en EHPAD. Basée sur un scénario de Séverine Vidal, auteure multi-primée, et illustrée par le trait délicat et épuré de Victor L. Pinel, cette bande dessinée est à découvrir de toute urgence.


« Un EHPAD, de l’amour, du rire, des fesses et des rides ! ». Cette description malicieuse du Plongeon fait honneur à l’esprit de l’album, dans lequel le lecteur se jette à corps perdu. C’est l’histoire d’Yvonne, 80 ans et toute sa tête, pour qui l’arrivée en EHPAD est difficile. Contre toute attente, elle se lie d’amitié avec un groupe de résidents, aussi drôles et lucides qu’elle, et tombe même amoureuse. Mais rapidement la vieillesse la rattrape. Prise dans ce tourbillon inéluctable, l’octogénaire décide de s’offrir une dernière parenthèse enchantée. Elle embarque sa bande dans une fugue, une ballade… comme un dernier plongeon dans l’eau fraîche. « J’ai mené régulièrement depuis quelques années des ateliers d’écriture dans des EHPAD. J’ai eu envie d’une histoire qui aurait ce cadre-là : les résidences, et ces héros et héroïnes-là : leurs habitant-es. Lors d’un de ces ateliers, une des résidentes en fauteuil, très âgée, m’a dit, presque à l’oreille : “Moi, je rêve de courir une dernière fois, vite, loin”. C’est mon Yvonne. À ma façon, je lui ai offert cette dernière fugue », raconte la scénariste Séverine Vidal. 
« Au début, cela a été difficile pour moi de gérer Yvonne. J’ai dû apprendre et m’approprier par le dessin l’anatomie, les rides, la gravité du corps… Je ne voulais pas faire une femme avec un corps jeune qui avait des rides sur le visage. J’ai beaucoup cherché pour trouver une Yvonne âgée, belle, douce, mais aussi marquée par les années », se rappelle le dessinateur Victor Pinel, qui a relevé le pari haut la main : malgré l’histoire délicate abordée par l’album, celui-ci est très réussi sur le plan graphique, avec une dominante bleue, des évolutions narratives se faisant souvent par les attitudes, le comportement, le regard, le mouvement des corps… et une couverture splendide, où l’on voit une Yvonne habillée, assise dans la salle commune de la maison de retraite, lasse mais… dans l’eau, comme un rappel du titre, invitant le lecteur à effectuer le même geste éponyme pour découvrir ce roman graphique des plus atypiques dans le paysage de la bande dessinée. 
« Mon métier c’est de raconter des histoires, pas de faire un documentaire sur la vie dans les EHPAD. Je n’ai pas de thèse, de message, de point de vue sociologique. J’ai juste fait vivre Yvonne et sa bande. Elle n’était pas encore prête à rester enfermée. Je lui ai offert quelques heures de liberté », sourit Séverine Vidal. La liberté de « savoir se fendre de quelques baisers tendres, sous un coin de ciel bleu », et que le lecteur savoure tout autant qu’Yvonne et sa petite bande.


- Séverine VIDAL (scénario), Victor L. PINEL (dessin), Le Plongeon, Collection Grand Angle, Bamboo Édition, 80 pages, 17,90 euros. Paru le 13 janvier 2021.
 



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !