Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

Le nouvel EHPAD de Tournan-en-Brie ouvre ses portes


Publié le Vendredi 24 Juin 2022 à 11:06

L’Établissement Public Gérontologique de Tournan-en-Brie (EPGT) organise une journée portes ouvertes le samedi 25 juin 2022 pour marquer la fin des travaux de reconstruction de son EHPAD et son ouverture au public.


La reconstruction des locaux a nécessité un investissement total de 23 millions d’euros. L’EPGT accueille désormais 157 lits répartis en 142 lits d’hébergement permanent, dont 30 lits d’unité protégée adaptée à la dépendance psychique (Alzheimer ou maladies apparentées) et 15 lits d’hébergement temporaire dont 2 lits dans l’unité protégée. Le nouvel espace, de 8 068 m2 de surface d’œuvre, Il est bâti autour de plusieurs objectifs orientés vers le bien-être, la sécurité et le confort de la personne âgée.

Objectif n°1 : placer la personne âgée au centre de nos préoccupations. Les résidents sont placés au cœur de la vie collective, leur permettant d’accéder à des prestations de qualité tout en garantissant leur sécurité. Le nouveau bâtiment favorise l’échange et le lien social. Il est articulé autour de la place du village, lieu central des services disponibles pour le résident et est entouré de jardins protégés pour profiter de l’extérieur en toute sécurité, de terrasses et de grandes baies vitrées.

Objectif n°2 : offrir de nouveaux services à nos ainés. Au-delà des dispositifs techniques innovants utilisés dans le bâtiment qui amélioreront le confort de vie des résidents, il était indispensable de répondre aux besoins de déambulation et de sécurisation sans rogner sur la liberté d’aller et venir. L’unité protégée constitue une entité à part, donnant accès à un jardin thérapeutique et à un « parcours des sens » protégés à l’abri des regards des visiteurs. Pour les résidents désorientés, le jardin thérapeutique est spécialement aménagé et permet la déambulation dans un cadre délimité et contrôlé. Une unité de production culinaire a été créée avec tous les derniers équipements techniques pour garantir une restauration de qualité en liaison chaude.

Objectif n°3 : améliorer les conditions de travail de nos personnels. La sécurité des équipes a été une composante importante du projet. Afin de favoriser l’ergonomie, des rails de transfert ont été installés dans la moitié des chambres. De nouveaux lieux de travail fonctionnels ont été pensés avec les architectes, des locaux plus accessibles, plus faciles d’entretien, des stores automatisés, des espaces de pause adéquats... autant d’améliorations pour prendre soin de ceux qui prennent soin des autres.

Les financeurs
Conseil Départemental de Seine et Marne : 2 355 000 € pour les travaux et 235 000€ pour le mobilier Agence Régionale de Santé (CNR) : 2 356 274 €
Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie : 2 000 000 €
EPGT : cession d’une partie du site pour 4 300 000€, emprunt pour 14 millions



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !