Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

Les EHPAD et les Résidences Autonomie, et les personnes âgées qui y vivent, ont plus que jamais besoin de soutien


Rédigé le Vendredi 3 Avril 2020 à 11:19

Lettre ouverte de la Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées (FNAQPA) et du Réseau Restau’co.


©DR
©DR
Des résidents isolés et fragiles, des équipes soignantes impliquées et fatiguées, les 7 400 EHPAD de France sont en première ligne de la crise du Covid-19. Protéger les 600 000 personnes âgées en résidence, aux côtés des soignants, est la mission des équipes de cuisine mobilisées pour restaurer chaque jour les résidents. 
 
L'alimentation alliée du parcours de soin n'a jamais eu autant de sens, et cette population à risques doit bénéficier de l'allié indispensable à la santé et au plaisir : une alimentation saine et adaptée. Confrontés à l'isolement, les résidents ont plus que jamais besoin de trouver dans le repas plaisir et réconfort. Une cuisine qui est aussi au service des équipes de soin épuisées et dernier rempart autour de ces résidents. 
 
Composées de un à trois cuisiniers par établissement, ces équipes sont aujourd'hui fragilisées au risque, pour certaines résidences, de ne plus pouvoir préparer correctement ces repas pourtant indispensables. 
 
Parce que la solidarité est partie prenante de nos missions, la Fédération nationale avenir et qualité de vie des personnes âgées (FNAQPA) et Restau'co lancent un appel aux cuisiniers des cuisines municipales, collèges, lycées, universités, associations ou entreprises qui seraient aujourd'hui disponibles pour se porter volontaires dans l'EHPAD ou la résidence autonomie près de chez eux. 
 
Des cuisiniers n'ont pas attendu pour contacter établissements. Ces exemples témoignent que cela est possible.
Mais les besoins augmentent.
Aussi nous en appelons aux élus, mairies et collectivités territoriales pour qu'ils nous aident en diffusant cet appel à l'aide et en permettant à leur personnel de se mobiliser en signant une convention de bénévolat avec les établissements de proximité. 
 
Être aux côtés de nos aîné(e)s est un impératif politique et social majeur. 
 



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !