Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

Les HCL pensent et accompagnent la fin de vie


Publié le Lundi 10 Octobre 2022 à 12:26

A l’heure où la fin de vie est au cœur du débat public et à l’occasion de la journée mondiale des soins palliatifs du 7 octobre, le collège médical de soins palliatifs des HCL propose des rendez-vous et des temps de réflexion aux professionnels du CHU. Les équipes seront mobilisées pour expliquer leurs missions et rappeler que la démarche palliative est loin de se limiter à la fin de vie.


Les HCL pensent et accompagnent la fin de vie
L’accès aux soins palliatifs se développe et permet une amélioration de la prise en charge des patients et de leurs proches. En France, depuis la loi du 9 juin 1999, « toute personne malade dont l’état le requiert, a le droit d’accéder à des soins palliatifs et à un accompagnement, sans condition de ressource, de milieu social, de lieu de résidence ou encore de maladie ». Si le lancement d’une convention citoyenne sur la fin de vie au mois de décembre relance le débat en France, l’accompagnement des patients en fin de vie se vit au quotidien à l’hôpital et suscite de multiples questionnements des soignants, dans les services de soins.

Dans le but de mieux armer les professionnels de santé du CHU face à la souffrance et à la mort, les équipes des soins palliatifs des HCL, associées à des représentants des usagers, des patients partenaires et à la coordination fin de vie du CHU, ont imaginé un cycle de conférences et de tables-rondes pour penser ensemble les façons de prendre soin et d’accompagner le patient atteint d’une maladie grave et incurable, ses proches, mais aussi les façons de vivre le deuil, pour les proches et pour les soignants.

Les soins palliatifs : une discipline innovante, tournée vers la Recherche

NON, la démarche palliative ne se limite pas à la fin de vie. Au contraire, elle est d’autant plus efficace qu’elle est mise en œuvre dès l’annonce d’une maladie grave dont on sait qu’elle ne guérira pas ou lors de la survenue d’une complication sévère.

NON, les médecins et les soignants des unités de soins palliatifs ne passent pas leur journée au chevet des patients à leur tenir la main. Les soins palliatifs allient une haute technicité et un soin centré sur les besoins du patient.

Les soins palliatifs sont des soins actifs délivrés par des équipes pluridisciplinaires dans le cadre d’une approche globale, à des patients atteints d’une maladie grave, évolutive ou terminale. Les HCL comptent deux unités d’hospitalisation de soins palliatifs, à l’hôpital Lyon Sud et à l’hôpital Edouard Herriot, mais aussi plusieurs équipes mobiles intra et extra hospitalières composées notamment de médecins, d’infirmières et de psychologues, qui favorisent un meilleur maillage territorial. Toutes sont expertes dans le soulagement des symptômes de douleur et d’inconfort, le soin personnalisé, la souffrance psychologique, sociale et spirituelle mais également dans le soutien et l’accompagnement de l’entourage du patient. De nombreux métiers sont exercés dans les unités de soins palliatifs (kinésithérapeute, ostéopathe, psychomotricien.ne, art-thérapeute, socio-esthéticienne...) et l’apport des bénévoles fait également partie intégrante de la démarche.

La lutte contre les douleurs complexes et rebelles mobilise les efforts et fait appel à de nombreuses techniques médicamenteuses et non médicamenteuses (art-thérapie, musicothérapie, hypno-analgésie, résonnance magnétique par stimulation cutanée...). Aux HCL, les soins palliatifs s’inscrivent résolument dans une dynamique d’innovation et de nombreuses initiatives se développent dans les services : expérimentation du cannabis à usage médical, utilisation des masques de réalité virtuelle pendant et en dehors des soins, zoothérapie...

Projet INSPIRE : pour une fin de vie moins douloureuse chez les malades du cancer

Lauréat de l’appel à projets européen Horizon Europe 2021 et porté aux HCL par le Dr Guillaume ECONOMOS du service de soins palliatifs de Lyon Sud, le projet INSPIRE (INtegrated Short term PallIative REhabilitation to improve quality of life and equitable care access in incurable cancer) vise à évaluer l’intérêt d’un programme de réhabilitation précoce chez les patients atteints de cancers avancés.

Concrètement, il s’agit de tester l'efficacité clinique et le coût de trois interventions de réhabilitation palliative précoce non-médicamenteuses et n’entrant pas dans le soin courant (techniques de respiration, mobilisation passive, techniques d’"épargne" du patient pour éviter la douleur, conseils alimentaires...) sur l’amélioration de la qualité de vie, la diminution des capacités et les symptômes chez les personnes atteintes d'un cancer incurable.

Le projet comprend un essai contrôlé randomisé multinational dans cinq pays européens dans lequel seront recrutés 340 participants. En cas de succès, l'essai pourrait aboutir à une intervention évolutive qui améliorerait les fonctions et la qualité de vie des personnes atteintes d'un cancer incurable mais aussi celle de leurs proches.

Les HCL coordonnent ce projet au niveau européen en partenariat étroit avec le King’s College London qui en assure la coordination scientifique. Les HCL sont assistés dans cette coordination par Lyon Ingénierie Project, filiale des Hospices Civils de Lyon et de l’Université Claude Bernard Lyon 1.

- Le kick-off meeting du projet INSPIRE aura lieu les 12 et 13 octobre prochain, à Lyon. Il s’agira dans un premier temps de valider le développement d’une méthodologie commune de travail, ainsi que les aspects éthiques et réglementaires, avant de recruter les premiers patients d’ici un an.



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !