Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

"Orpéa tire les enseignements de ses états généraux et prend une première série de mesures concrètes"


Publié le Mardi 27 Septembre 2022 à 09:50

Ce lundi 26 septembre, le Groupe ORPEA a organisé la restitution de ses États Généraux du Grand Âge, en simultané dans ses EHPAD en France. Cette séance d’échanges et de dialogues, entre l’ensemble des parties prenantes, avait pour vocation de permettre à chacun d’exprimer ses attentes et suggestions pour mieux accompagner le grand âge et garantir la sécurité et le bien-être des aînés et des salariés.


"Orpéa tire les enseignements de ses états généraux et prend une première série de mesures concrètes"
Au printemps dernier, l’ensemble des parties-prenantes d’ORPEA avaient été conviées, du 13 mai au 11 juin, dans une cinquantaine d’établissements du Groupe en France afin de participer, de s’exprimer, de débattre et ainsi faire émerger des solutions pour répondre au mieux aux attentes de chacun. Ce grand débat avait réuni 1800 personnes (résidents, familles, collaborateurs, professionnels de santé et de soins à domicile, partenaires, élus, associations etc.). Une plateforme web ouverte du 1er mai à la fin du mois d’août a permis de compléter ce dispositif avec plus de 10 000 connexions.

Aujourd’hui, les directeurs d’établissement d’ORPEA ont présenté à leurs résidents, leurs familles et leurs collaborateurs, la synthèse des enseignements tirés de ces débats et échangé autour des premières pistes de réflexion. Cette restitution est constituée de témoignages, de défis et de propositions. Des mesures concrètes ont été ainsi identifiées comme essentielles pour :
  • Mieux prendre soin des résidents, des collaborateurs et des soignants
  • Développer un véritable dialogue entre l’EHPAD et les familles de résidents
  • Renforcer la personnalisation de l’accompagnement et de la prise en charge
  • Assurer une véritable autonomie des Directeurs d’établissements.
Présent dans l’un des établissements ORPEA, à Eaubonne dans le Val d’Oise, Laurent Guillot, Directeur général du Groupe a déclaré : « Cette première étape constitue, pour notre Groupe, les fondations d’un nouveau modèle dans l’accompagnement des personnes âgées. Je serai attentif à ce que ces enseignements se traduisent par des mesures concrètes et viennent nourrir la transformation d’ORPEA. Nous devons construire ce nouveau modèle à l’échelle du Groupe et de chacun de nos territoires. Il est synonyme de plus de confiance, de plus de transparence et de plus d’autonomie. Parce que nous avons une expertise internationale, notre rôle et notre responsabilité consistent à anticiper les grands enjeux de l’accompagnement de la dépendance, et proposer un modèle qui fonctionne, un modèle pérenne, vertueux et de qualité ».

A l’issue de ces Etats Généraux, ORPEA a décidé d’un certain nombre de mesures qui s’inscrivent dans les priorités de la rentrée dont la qualité de service :

Pour prendre soin des résidents, il faut prendre soin des collaborateurs et des soignants. C’est pourquoi ORPEA a annoncé lancer un large programme de recrutement et de formation interne afin de trouver du personnel stable en travaillant sur la valorisation des talents : 550 recrutements par mois d’ici la fin de l’année dont la moitié d’aides-soignantes, et 800 par mois en 2023. Accompagnement de 300 collaborateurs chaque année vers un diplôme d’aide-soignant.

Pour renforcer le lien entre l’EHPAD et les familles des résidents, il faut se donner les conditions d’un meilleur dialogue. Une cellule d’écoute est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 17h avec des psychologues du Groupe. Par ailleurs, ORPEA va entamer une concertation avec les familles de résidents quant à la mise en place de nouveaux outils, tels que des moyens de communication numérique, un système d’information et de suivi des résidents accessibles par les familles ou les tuteurs grâce notamment à la création d’un carnet de liaison numérique avec les familles.

Renforcer la personnalisation de l’accompagnement et de la prise en charge. L’amélioration du bien-être des résidents passera, selon les témoignages collectés, par des services plus individualisés plutôt que par des services supplémentaires. A titre d’exemple, l’écoute et la co-construction des repas avec les résidents permettrait d’allier plaisir et santé. D’ores et déjà, ORPEA réfléchit à la façon dont les établissements pourraient s’approvisionner localement. Dans un même ordre d’idée, ORPEA souhaite accélérer ses projets d’innovation au service de la dépendance avec l’usage de certaines domotiques.

L’autonomie des établissements passera par un allègement des tâches administratives permettant au personnel des établissements d’être plus disponibles pour les familles et résidents. 

Après s’être prêté au jeu des questions-réponses avec l’ensemble des établissements, Laurent Guillot, Directeur général d’ORPEA a conclu : « Nous allons à présent travailler à construire, ensemble, l’EHPAD et l’accompagnement de demain. Notre ambition n’est pas d’inventer seulement POUR nos résidents, et nos collègues mais AVEC nos collègues, nos résidents et leurs familles ».
 



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !