Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

Pénurie de personnel dans le secteur de l’aide à la personne : Le Gérontopôle Nouvelle-Aquitaine se mobilise avec l’appui de l’ARS et de la Région


Publié le Lundi 19 Décembre 2022 à 10:58

Difficulté de recrutement, manque d’attractivité des métiers et déficit de reconnaissance, le secteur de l’aide à la personne fait face à des fortes tensions. Dans ce contexte difficile pour les professionnels et les bénéficiaires des EHPAD et des services d’aide à domicile, le Gérontopôle Nouvelle-Aquitaine développe et soutient des solutions innovantes sous l’impulsion de l’ARS Nouvelle-Aquitaine et de la Région Nouvelle-Aquitaine.


Face à la pénibilité de ces métiers, il est important d’améliorer la qualité de vie au travail et de redonner du sens au travail. Depuis deux ans, le Gérontopôle a lancé un programme de soutien à l’innovation managériale et organisationnelle pour développer plus de reconnaissance de l’expertise de tous, faciliter le pouvoir d’agir de chacun au travers de dynamiques d’intelligence collective. 14 services d’aide à domicile de la région, dans les départements 17, 24, 33, 40, 64, 86, 87, qui emploient au total 2 000 personnes, sont ainsi accompagnés par le programme I-MANO. Le programme s’inscrit directement dans le cadre de la feuille de route Silver économie de la Région Nouvelle-Aquitaine et bénéficie également du soutien de AG2R LA MONDIALE, des CARSAT Aquitaine et Centre Ouest et des OPCO du secteur.
Le Gérontopôle propose également aux différents acteurs du secteur un site internet pour partager les innovations en faveur des professionnels de l’aide à la personne et faciliter la capitalisation, les échanges et ainsi l’amélioration du parcours des professionnels du secteur : www.professionnelsdelaidealapersonne.fr.

Soutenir les politiques de recrutement au niveau local

Le Gérontopôle anime, à la demande de l’ARS Nouvelle-Aquitaine, des Communautés d’échanges de Pratiques réunissant les 13 plateformes territoriales solidaires « Renfort RH » qui viennent en appui à près de 475 établissements et services médico-sociaux pour soutenir les démarches de recrutement. Chacun des 12 départements de la région dispose au minimum d’une plateforme « Renfort RH » qui porte des actions destinées à promouvoir et mieux faire connaître les métiers du secteur pour renforcer leur attractivité auprès des demandeurs d’emploi. Ces plateformes centralisent les offres d’emploi des établissements ou structures, les mettent en relation avec les demandeurs d’emploi, via un vivier de candidatures de professionnels du territoire et créent des partenariats avec les acteurs de l’emploi et de la formation.

Valoriser les métiers de l’aide à la personne

Pour attirer les candidats prêts à s’engager dans ces métiers porteurs de sens, le Gérontopôle a créé un rallye découverte des métiers de l’aide à la personne. Ce format innovant a été répliqué dans plus de 6 territoires de la région et a été remarqué par d’autres territoires français comme européens.

Aussi, le Gérontopôle souhaite sensibiliser l’opinion publique à l’utilité sociale de ces professionnels et leur donner la possibilité de déclarer avec fierté « Je suis professionnel de l’aide et du soin à domicile ». Un macaron porteur de ce message, à apposer sur sa voiture, a été créé et diffusé par le Gérontôpole à déjà plus de 4 000 exemplaires. Son pendant « Merci aux professionnels de l’aide et du soin à domicile » a également été édité afin de les remercier.

Des tensions RH importantes
Dans la région la plus âgée de France, les métiers de l’aide à la personne sont plus que jamais essentiels pour répondre aux enjeux d’une population en perte d’autonomie. En Nouvelle-Aquitaine, rien que pour les métiers d’aides soignants et d’aides à domicile, ce sont près de 7 0001 postes qui sont à pourvoir annuellement. Beaucoup restent vacants et 80%2 des recrutements sont jugés difficiles par les employeurs. Dans ce contexte, il est primordial de faire évoluer, d’aider et de valoriser les métiers de l’aide à la personne.



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !