Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Actu et Management

Remise publique du rapport sur la santé des professionnels de santé


Publié le Mercredi 11 Octobre 2023 à 11:44

Le Dr Philippe Denormandie, le Dr Marine Crest Guilly et Alexis Bataille-Hembert ont remis, le 9 octobre à Agnès Firmin Le Bodo, ministre déléguée chargée de l’organisation territoriale et des professions de santé, leur rapport sur la santé des professionnels de santé. Le fruit de ces travaux a vocation à être décliné dans une feuille de route spécifique qui sera rendue publique d’ici la fin de l’année.


Agnès Firmin Le Bodo a reçu ce lundi 9 octobre les conclusions de la mission confiée au docteur Philippe Denormandie, chirurgien et délégué général de la fondation MNH, à la docteure Marine Crest-Guilly, médecin généraliste et à Alexis Bataille-Hembert, infirmier. 

Lancée en mars dernier, cette mission avait pour objet de dresser un état des lieux de la santé de nos professionnels de santé dans un contexte post-crise sanitaire, et de proposer des mesures concrètes visant à l’améliorer. 

Pour mener leurs travaux, les trois personnalités qualifiées ont pu s’appuyer sur de nombreux entretiens et visites de terrain, ainsi que sur les résultats d’une consultation lancée par la ministre déléguée ayant recueillie près de 50 000 contributions de professionnels sur l’appréhension de leur santé et leurs attentes.

Six axes

Structurées autour de six axes, les recommandations formulées dans ce rapport ont vocation à mettre en avant des solutions concrètes pour améliorer la santé des professionnels. 

  
  • Axe 1 - Intégrer le sujet de la santé des professionnels de santé comme une priorité de notre système de santé publique à tous les niveaux.
  • Axe n°2 - Sensibiliser et former les professionnels de santé à veiller à leur propre santé.
  • Axe n°3 - Prévenir les risques professionnels, en repensant l’organisation de l’offre de médecine de santé au travail et en sensibilisant l’écosystème.
  • Axe n°4 - Organiser pour tous les professionnels de santé un accès à une offre de prévention et de soins et dédier des actions spécifiques de prévention aux professionnelles et aux étudiants en santé.
  • Axe n°5 – Repenser l’architecture de l’accès à la prévention et aux soins pour les professionnels de santé.
  • Axe n°6 - Assurer un pilotage transversal des actions dédiées à la santé des professionnels de santé.


Ces travaux ont été présentés à la ministre déléguée ce 9 octobre dans le cadre d’un déplacement à Toulouse. La ministre déléguée a notamment pu échanger avec les équipes du Centre de prévention de l’épuisement professionnel du CHU de Toulouse ainsi qu’avec avec les étudiants du diplôme inter-universitaire « Soigner les soignants » de l’Université Toulouse III ; deux initiatives territoriales qui s’inscrivent parfaitement dans la lignée des recommandations formulées par la mission sur la santé des professionnels de santé.

Une feuille de route attendue en fin d'année

Sur la base de ces recommandations, une feuille de route pluriannuelle sur la santé des professionnels de santé sera dévoilée en décembre prochain. Cette feuille de route viendra compléter les différentes actions lancées récemment par le ministère de la Santé et de la Prévention, notamment le plan de lutte contre les violences à l’encontre des professionnels de santé et les différentes mesures liées à l’attractivité des professionnels et aux conditions de travail. 

 « La santé des professionnels de santé est au cœur des priorités du ministère de la Santé et de la Prévention, et contribue aux enjeux d’attractivité et de fidélisation au sein de notre système de santé. Ces travaux démontrent que nous sommes attendus sur la structuration d’un plan d’action pour la santé de nos professionnels, et vous pouvez compter sur l’engagement du Gouvernement pour y parvenir », a déclaré Aurélien Rousseau. 

« Face à l’impact que peut avoir une mauvaise santé de nos professionnels sur leur qualité de vie mais aussi sur notre système de santé, il est important d’agir à tous les niveaux. Un professionnel de santé qui va bien est un professionnel de santé qui soigne bien ! », a indiqué Agnès Firmin Le Bodo. 

> Lire le rapport complet



Nouveau commentaire :