Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

10 000 seniors suivis dans le cadre du programme ICOPE


Rédigé le Vendredi 11 Juin 2021 à 11:27

Profitant du 9e Congrès Francophone « Fragilité du Sujet Âgé », qui se tient en ce moment, le Gérontopôle du CHU de Toulouse a fait le point sur le programme ICOPE « Vieillir en bonne santé ». Centre collaborateur de l’OMS sur la fragilité, le Géronropôle suit plusieurs milliers de personnes avec un objectif : prévenir pour éviter la perte d’autonomie.


Depuis le lancement du programme ICOPE en avril 2020, ce sont plus de 2 000 professionnels de santé et près de 10 000 seniors qui sont inscrits dans ce programme de prévention de la perte d’autonomie. Parmi eux, 1 000 participants ont réalisé eux-mêmes leur évaluation ICOPE, sans l’aide d’un professionnel de santé, et 1 000 autres ont appris à renouveler seul l’exercice dans le cadre de leur suivi. Au total, près de 15 000 dépistages ont été réalisés pour initier le programme ou dans le cadre du suivi du participant, dont l’âge moyen est de 75 ans.
 
Résultats : Environ 94% des seniors présentent au moins une anomalie au dépistage. Parmi les domaines altérés, la vision est le domaine le plus touché (71% des cas), suivi par la cognition (57%) et l’audition (49%). Le programme a permis d’identifier une perte de poids sur 10% des participants ou un trouble de la mobilité chez 12% des participants. Ainsi, des évaluations complémentaires seront proposées dans 15% des cas.
 
Ces résultats sont prometteurs pour déployer à grande échelle le programme ICOPE de l’OMS dans le parcours de soins primaires. Le ministère s’est saisi du programme au côté du Gérontopôle de Toulouse pour élargir l’expérimentation à d’autres région. Le rôle des professionnels de santé de premier recours est primordial dans la réussite de ce programme.
 

ICOPE : vieillir « en bonne santé »

Le programme ICOPE a pour objectif de favoriser le vieillissement « en bonne santé » en optimisant les capacités et les aptitudes de la personne, grâce à un suivi régulier de 6 fonctions essentielles au maintien de l’indépendance (mobilité, nutrition, vision, audition, humeur et cognition). La cible de cette action de prévention est la population des sujets de 60 ans et plus autonomes et vivant à domicile, sa mise en œuvre repose essentiellement sur les acteurs du premier recours : professionnels de santé mais aussi professionnels du secteur médico-social et social. Le programme ICOPE se décline en 5 étapes réalisables dans la filière des soins primaires : Step1) dépistage, Step2) évaluation intégrée, Step3) plan de soin personnalisé, Step4) suivi du plan de soin, Step5) implication des collectivités et aide aux aidants. Des outils numériques ont été développés pour faciliter le test de dépistage (Step1) et le suivi des sujets intégrés dans ce projet de soin. Il s’agit de l’application mobile ICOPE MONITOR téléchargeable gratuitement sur smartphone ou tablette et du robot conversationnel ICOPEBOT accessible sur le site web : https://icopebot.botdesign.net. Toutes les données saisies dans ces outils sont transmises à la base de données sécurisées ICOPE accessible aux professionnels de santé. Cette base leur permet de réaliser le suivi de leurs patients en toute sécurité.
 
Pour les professionnels de santé, des sessions de formation à ce programme et à la réalisation de Step1 (de 40 minutes environ) sont organisées 2-3 fois par mois. Cette formation peut se faire en webinaire (lien pour inscription) ou en replay (lien pour inscription). Actuellement, 1 558 professionnels ont été formés en Occitanie dont 1 070 infirmiers (69%), 223 pharmaciens (14%) et 102 médecins (7%), etc. Une enquête de satisfaction réalisée auprès de ces professionnels montre que 90% des professionnels sont satisfaits voire très satisfaits de la formation et des outils numériques ICOPE. A la suite de la formation 79% ont téléchargé l’application ICOPE MONITOR et 34% le robot conversationnel ICOPEBOT. 65% des professionnels sont prêts à prendre en charge le suivi de leurs patients en utilisant les outils numériques et la base de données ICOPE et 50% ont déjà réalisé au moins un Step1 pour leurs patients.
 
 



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !