Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag

Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite


ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

ACOMODO, un nouveau partenaire du « bien vieillir » dans le maintien à domicile

Confort de vie

Rédigé le Vendredi 16 Décembre 2016 à 15:11

Il est très difficile pour les aidants ou les personnes âgées de trouver une chaise senior adaptée, offrant un design non stigmatisant, à un prix raisonnable pour équiper leur domicile. Pourtant, nombreux rhumatologues, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, gérontologues, infirmiers… pointent du doigt les mauvaises assises utilisées au quotidien par leurs patients seniors. En effet, au vu des nombreuses heures passées assises et du passage délicat pour certains de la position assise à debout, un siège senior est aussi indispensable qu’une douche adaptée. ACOMODO relève ce défi au quotidien en proposant uniquement des assises répondant à ces critères ergonomiques y rajoutant un design convivial. Et depuis octobre dernier, ce nouveau spécialiste du mobilier senior vient de créer sa première chaise avec accoudoirs pensée pour et par les seniors : la LIZA. Idéale pour adapter son intérieur en douceur dans le cas d’un maintien à domicile, d’un retour à la maison, la chaise LIZA offre confort, sécurité et participe à la prévention de certaines pathologies comme les douleurs lombaires.


Aménagement du domicile senior, choisir une assise adaptée

Le maintien à domicile des personnes âgées nécessite l’adaptation de son lieu de vie : circulation, éclairage, sécurité pour éviter chutes, incendies… Mais l’assise est souvent oubliée dans les diagnostics, ou bien les moyens et modèles proposés tels les rehausseurs ou chaises percées… sont extrêmement stigmatisants.
De plus, alors que les maisons de retraites, les EPHAD proposent un mobilier adapté, les personnes vivant à domicile (92 % des + 75 ans) sont sous-équipées notamment pour leur siège. Sachant qu’un tiers des personnes âgées de + de 65 ans à domicile fait au moins une chute par an. Les accidents ont lieu lors d’activités courantes comme marcher, se lever d’une chaise, viennent ensuite les activités ménagères et le jardinage (sources INPES)

Les bons critères pour une chaise senior

Plus facile à déplacer, plus adaptée à la posture assise prolongée et aidant à s’assoir et se relever sans chuter, la chaise avec accoudoirs reste la plus conseillée. « Une position assise inconfortable, ou pire un risque de déséquilibre pouvant entraîner une chute amènera la personne âgée à éviter de bouger. Hors c’est justement ce qu’il faut éviter ! Un fauteuil, même très confortable, mais trop profond, au dossier trop incliné, voire trop bas va grever la mobilité. Au contraire, une chaise confortable dont on s’extraie sans peine sera utile à tout moment de la journée, sans pénaliser les autres activités », ne cesse de répéter à ses patients et à leurs aidants le Dr Roguedas.
 
1/Aide à la posture : chez ACOMODO la chaise LIZA offre un dossier qui soutient bien les lombaires étant bien rembourré, ni trop profond, ni trop incliné et disponible dans 3 tailles différentes pour s’adapter à toutes les silhouettes et à tous les besoins.
 
2/Assurer un confort, la chaise LIZA présente une assise ferme mais confortable, facile d’entretien en simili cuir lavable. Solide avec une ossature en bois massif, de belle facture, elle supporte jusqu’à 120 kg et un usage quotidien.
 
3/Faciliter le transfert assis-debout (TAD) : la bonne hauteur de siège est alors capitale, le modèle LIZA se situe à 46 cm. De plus, ACOMODO a ajouté des accoudoirs assez hauts et relativement longs permettant de servir d’appui stable pour s’aider à s’asseoir et à se relever ainsi que des patins, en ertalon, fixés sur les 4 pieds qui permettent de la faire glisser aisément dans toutes les pièces.

Un mobilier non stigmatisant, un facteur positif pour le moral

Chez ACOMODO, on bannit le fonctionnel dont personne ne rêve, surtout pas les seniors « L’ergonomie c’est bien mais avec une touche d’élégance c’est encore mieux ! Ce facteur, synonyme de considération, d’estime de soi, est primordial pour nous », explique Erwan Taulois, le co-fondateur d’ACOMODO.
 
LIZA offre une ligne sobre, une structure chaleureuse en hêtre massif et une assise qui se décline en plusieurs coloris tendance : gris, taupe, dune ou bleu nuit. « Les meubles seniors ne doivent pas changer l’harmonie de la décoration, ni altérer l’âme de la maison, gage d’un réaménagement sans heurt », assure Françoise Roué co-fondatrice d’ACOMODO.
ACOMODO, un nouveau partenaire du « bien vieillir » dans le maintien à domicile

La chaise senior répond à de nombreuses pathologies et facilite le retour à domicile

Ce genre de chaise ergonomique est conseillée aux premières sensations d’inconfort sur un siège classique et dès que la position assise se prolonge. Elle est vivement recommandée dès les premiers soucis d’équilibre, de petites faiblesses (vision, force…), arthrites, ostéoporose, douleurs lombaires, cervicales… Après une opération, lors du retour à la maison, après une chute qui génère souvent anxiété et appréhension.
 
La position assise prolongée suscite des douleurs dans certaines pathologies. Il est conseillé alors de ne pas rester assis trop longtemps sans faire quelques exercices, se lever un peu… et de s’équiper d’une chaise avec accoudoirs.
 
1/Prévention des chutes :
« La transition assis-debout (TAD) est un passage à risque, pouvant provoquer une chute et engendrer notamment des fractures de la hanche », comme le souligne le Dr Hervé Roguedas, remettant en cause l’autonomie de la personne âgée pour aboutir souvent à l’institutionnalisation de celle-ci. En effet 40 % des sujets hospitalisés pour chute sont réorientés ensuite vers un établissement spécialisé. Afin d’éviter certaines de ces chutes, une assise adaptée est indiquée. « Nombreuses sont les pathologies qui influent sur la TAD : arthrose, arthrite, séquelle d'accident vasculaire, surpoids, maladie de Parkinson… », rajoute-t-il.
 
2/Prévention des douleurs de dos :
Un Français sur deux est touché par un mal de dos (essentiellement les lombalgies) et les seniors ne sont pas épargnés. Exercices physiques, relaxation, une bonne literie et une bonne assise sont conseillés pour éviter ces trop fréquentes pathologies et la sur-médication qu’elles engendrent.

La chaise ACOMODO LIZA a été sélectionnée pour une étude à l’hôpital CHI de Poissy

ACOMODO, un nouveau partenaire du « bien vieillir » dans le maintien à domicile
Une étude sur la posture assise est en cours au CHI de Poissy au sein du service de rééducation fonctionnelle et rhumatologie (dirigé par le Dr Mazyad). Réalisée par le Docteur Hervé Roguedas, cette étude va se pencher sur la bonne posture à adopter selon sa pathologie et quel siège choisir pour un retour à domicile réussi.
 
La chaise LIZA sera à disposition des patients hospitalisés et de ceux en rééducation externe au CHI dans le cadre de la partie test du mobilier (comparatif avec celui utilisé au domicile).
 
« L’idée est de vérifier statistiquement auprès d’une population de patients hospitalisés ainsi que leurs proches l’intérêt d’une chaise adaptée avec accoudoirs. Ce n’est pas révolutionnaire, mais cette solution simple pourrait avoir un véritable impact de santé publique », assure le Dr Roguedas.

Le maintien à domicile en chiffres

  • 92 % des + 75 ans vivent chez eux (dont 75 % des + 85 ans).
  • 1 personne sur 2 de + 70 ans vit seule.
  • 60% des personnes dépendantes (1,2 million en 2012, bénéficiaires de l’APA) vivent à domicile
  • 1/3 des personnes âgées de plus de 65 ans vivant à domicile fait au moins une chute par an (en France, près de 2 millions de personnes).
  • 40 % des sujets hospitalisés pour chute sont réorientés ensuite vers un établissement spécialisé
  • 83 ans est l’âge moyen de perte d’autonomie.
 
(Sources DGAS, Baromètre Santé 2005 INPES, ministères des Affaires sociales)



Nouveau commentaire :