Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag

Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Confort de vie

Agrilocal, une plateforme pour simplifier les commandes locales


Publié le Jeudi 17 Juin 2021 à 09:44
Lu 424 fois

Alors que la demande en produits locaux augmente, le nombre d’outils pour y répondre se développe lui aussi. Utilisée dans 37 départements, la plateforme Agrilocal permet ainsi aux établissements accueillant du public de commander directement leurs produits auprès des producteurs.


Que l’EHPAD soit installé en zone rurale ou en ville, il est parfois difficile de connaître et de traiter avec tous les producteurs présents autour de l’établissement. Pour pallier ce problème et développer la consommation de produits locaux en restauration collective et restauration hors foyer, de nombreux outils ont vu le jour un peu partout en France. Parmi eux, la plateforme Agrilocal permet de mettre en relation acheteurs et producteurs tout en respectant la réglementation des codes des marchés publics. Née dans la Drôme et le Puy-de-Dôme il y a huit ans, l’association Agrilocal se décline aujourd’hui dans 37 départements français. L’accès y est gratuit pour tous les acteurs de ces territoires. 

Un catalogue en fonction de sa position géographique

En 2018, l’association comptait ainsi, en France, 1 993 acheteurs utilisateurs, dont 44 % de collèges, 20 % de communes, 9 % de lycées et 10 % d’établissements pour personnes âgées, dont plusieurs EHPAD. Une différence qui s’explique avant tout par « les contraintes de chacun en matière de budget, de logistique et de saisonnalité », confie Robert Aigoin, conseiller départemental de la Lozère en charge de l’agriculture et du développement d’Agrilocal48. En place depuis 2017 dans le département, la plateforme y compte quelques EHPAD « qui s’en servent principalement pour avoir accès au catalogue », poursuit l’élu, également agriculteur dans les Cévennes. Il faut dire que la plateforme, en plus de son outil de commandes, permet d’avoir accès à une liste de producteurs en fonction de la position géographique de l’établissement. 

L’EHPAD Mille Sourires, adhérent depuis six ans

Cette fonction, Jean-Christophe Dubourgnoux, chef des cuisines de l’EHPAD Mille Sourires à Cunlhat, dans le Puy-de-Dôme, s’en est servi plusieurs fois avant de passer commande. Adhérente depuis 2015, la cuisine de l’EHPAD y achète toute sa viande fraîche : bœuf, agneaux, veau, porc, lapin, mais aussi yaourts bio et fermiers et œufs, le tout en circuit court allant de 4 à 23 km autour de l’établissement. « La plateforme m’a permis de connaître les fournisseurs et de les rencontrer », raconte l’intéressé. Après une première commande auprès de chacun d’entre eux pour tester la possibilité d’une future collaboration, le responsable des cuisines a principalement opté pour des marchés à l’année, « plus faciles » et « moins chronophages », qu’il passe via Agrilocal. 

« Les résidents ont vu une réelle différence, notamment sur le porc qui fond beaucoup moins lors d’une cuisson à basse température », poursuit cet ancien boucher-charcutier qui a d’ailleurs mis son expérience à profit pour développer le fait maison sur les viandes, cuisinant lui-même les tripes, par exemple, et même sur les pâtisseries avec des pâtes feuilletées et brisées maison. Pour des prix, « assez similaires », la qualité des produits est « bien meilleure » ajoute ce cuisinier passionné qui ne reviendrait en arrière « pour rien au monde »

- Plus d’informations sur le site de la plateforme : www.agrilocal.fr

Article publié dans le numéro d'avril d'Ehpadia à consulter ici
 



Nouveau commentaire :





L'édition d'octobre 2021








ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !