Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

Avec SPS, « tout est désormais plus simple, plus fluide et plus sécurisé »


Publié le Mercredi 24 Août 2022 à 10:54

Implanté à Creil, dans l’Oise, l’EHPAD La Pommeraye accueille 89 résidents, dont 26 au sein d’une unité protégée. Début 2021, il s’est équipé avec la solution numérique pour la gestion des transports sanitaires Sirus Plateforme Santé (SPS), entièrement gratuite pour les établissements de soins et qui fédère, à ce jour, plus de 30 % des transporteurs sanitaires français. Les explications de Caroline Chérino, cadre de santé.


Dans quel contexte avez-vous déployé la solution SPS ?
Caroline Chérino : Nous avons toujours effectué les demandes de transport manuellement, par téléphone et fax, ce qui était non seulement très chronophage, mais nécessitait également de nombreuses manipulations pouvant être source d’erreurs. Une fois le transport confirmé par téléphone – après souvent plusieurs tentatives infructueuses –, nous devions en effet transmettre des documents par fax, complétés de données extraites de notre logiciel de soins. Certains éléments pouvaient donc être oubliés, ou transcrits en double. Cette organisation ne convenant plus aux infirmiers diplômés d’État (IDE) et agents d’accueil, nous nous sommes équipés avec SPS en janvier 2021. Tout est désormais plus simple, plus fluide et plus sécurisé !

Comment fonctionne plus concrètement cette solution ?
Lorsqu’il nous faut commander un transport, par exemple pour une consultation externe, il nous suffit de nous connecter sur la plateforme SPS et de sélectionner le résident concerné. La plateforme nous a en effet été livrée préparamétrée, c’est-à-dire qu’elle intégrait dès le départ l’annuaire des résidents alors présents au sein de l’établissement. Nous y ajoutons nous-mêmes les nouveaux arrivés, c’est d’ailleurs une procédure très simple. Donc, une fois le résident sélectionné, un formulaire de demande de transport sanitaire est automatiquement généré par SPS. Nous le complétons avec les données utiles – date de la prestation, type de transport demandé, adresse et heure de destination –, qui sont autant d’éléments obligatoires pour valider la demande. Ils sont pour cela signalés en couleur, afin d’éviter tout risque d’oubli. Nous pouvons également indiquer si le résident nécessite des manipulations ou une surveillance particulière, ou s’il emporte des effets personnels. Cette demande est ensuite automatiquement transmise aux sociétés de transport sanitaire du territoire, qui peuvent aussitôt se positionner. Nous pouvons suivre les différentes étapes, avec des onglets recensant les prestations en attente et celles qui ont été acceptées. Tout est clair et lisible, ce qui nous facilite considérablement la tâche.

Comment jugez-vous aujourd’hui le service rendu par Sirus Plateforme Santé ?
La plateforme est vraiment synonyme de gain de temps, puisqu’il n’y a plus lieu d’appeler individuellement chaque société de transport. Elle nous permet en outre d’accéder rapidement à plusieurs informations utiles, pour par exemple savoir qui a transmis la demande de transport et quel transporteur est attendu. Cette traçabilité totale nous permet de remonter la chaîne en cas de dysfonctionnement, et nous offre donc une sécurité supplémentaire. Les IDE qui ont connu l’organisation manuelle précédente sont d’ailleurs unanimes : en plus d’être très intuitive et donc facile d’utilisation, SPS leur apporte un nouveau confort de travail. Elles l’ont rapidement adoptée et pourront difficilement s’en passer.

- Plus d'informations sur le site de Sirus Plateforme Santé.

Article publié dans le numéro de juillet d'Ehpadia à consulter ici
 



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !