Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Confort de vie

Éco-conception : pari tenu pour la marque Rivadouce


Rédigé le Mercredi 9 Juin 2021 à 09:41

Reconnue depuis plus de 50 ans pour sa sécurité et son efficacité, la marque Rivadouce s’est aujourd’hui pleinement engagée en faveur de l’éco-conception, s’attachant à réduire l’impact social et environnemental de ses produits tout au long de leur cycle de vie. Une philosophie récemment illustrée avec l’Huile de soin végétale Rivadouce Partenaire Soin, comme nous l’expliquent Nathalie Larnaudie et Justine Allio, respectivement directrice R&D et cheffe de marque Rivadouce.


Justine Allio, cheffe de marque Rivadouce et Nathalie Larnaudie, directrice R&D. ©DR
Justine Allio, cheffe de marque Rivadouce et Nathalie Larnaudie, directrice R&D. ©DR
Initiée il y a déjà plusieurs années, votre démarche d’éco-conception a pris un nouveau virage. Pouvez-vous nous en parler ?
Nathalie Larnaudie : Nous avons en effet fait évoluer notre charte de formulation historique, qui imposait déjà de donner la priorité aux ingrédients biodégradables et d’origine naturelle – conformément au référentiel Cosmos –, pour y intégrer de nouveaux critères couvrant tout le cycle de vie de nos produits. Formalisée en 2019 cette nouvelle charte de conception nous engage ainsi à ce que 100 % des nouveautés Rivadouce aient un impact environnemental limité et un impact social positif : utilisation de matières premières renouvelables ou issues de la chimie verte, sourcing éthique, packaging durable… dans le strict respect de nos exigences historiques de sécurité et d’efficacité. Plus que l’éco-conception, nous ciblons en réalité l’éco-efficience, en nous attachant à améliorer la performance fonctionnelle de nos produits tout en réduisant leur impact socio-environnemental.

Justine Allio : Nous avons ainsi récemment développé, en partenariat avec la société française Evéa, un outil permettant d’évaluer l’empreinte socio-environnementale de chaque nouveau produit sur la base d’une quarantaine de critères, et de la comparer à celle d’un produit de référence. Nous pouvons ainsi justifier notre démarche d’éco-conception de manière très factuelle, tout en identifiant de nouveaux axes d’amélioration, pour les formules comme pour le packaging.Cette approche s’est récemment appliquée à l’Huile de soin végétale Rivadouce Partenaire Soin, dont une nouvelle version vient d’être dévoilée.

Quelles ont été les modifications apportées ?
Nathalie Larnaudie : Ce dispositif médical de classe 1, utilisé pour le traitement préventif des escarres chez les personnes présentant un risque faible à modéré, est désormais formulé avec 99 % d’ingrédients d’origine naturelle : de l’huile de tournesol qui nourrit, hydrate et assouplit naturellement la peau, et un extrait de calendula aux propriétés adoucissantes et assouplissantes. Le choix de l’huile de tournesol n’est pas anodin : issue de ressources renouvelables, elle nous a semblé préférable à d’autres huiles végétales également connues pour leur faible écotoxicité et leur taux élevé de biodégradabilité. 

Justine Allio : Nous avons également repensé le packaging. Le flacon, qui était jusque-là produit en Allemagne, est désormais fabriqué en France. Surtout, nous avons développé un nouveau moule pour alléger le poids du flacon en 50 ml : avec une réduction de 0,5 g, nous économisons 1,09 tonne de plastique par an ! Cette réflexion fait suite à celle déjà menée pour les conditionnements en 250 et 500 ml, où nous avons respectivement économisé 5,5 g et 3 g de plastique par flacon, soit six tonnes rien qu’en 2018. Nous nous attacherons à poursuivre cette démarche, qui fait pleinement écho à la stratégie RSE du Laboratoire Rivadis.

- Plus d’informations : https://www.rivadispro.com

Article publié dans le numéro d'avril d'Ehpadia à consulter ici
 



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !