Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD
Ehpadia, le mag

Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !

Confort de vie

Inauguration de l'EHPAD Marius Bertrand à Lyon


Rédigé le Mardi 2 Juin 2015 à 11:52

Véronique WALLON, directrice générale de l’agence régionale de santé Rhône-Alpes a inauguré, le mercredi 25 mars, l’EHPAD Marius Bertrand à Lyon, en présence de Monsieur Gérard COLLOMB, maire de Lyon et président de la métropole de Lyon. Cet établissement, qui a fait l’objet d’un important programme de restructuration entre 2012 et 2014 est soutenu à hauteur de près de 1,2 million d’euros par l’ARS. Il va désormais pouvoir accueillir 90 personnes âgées dépendantes, et offrira également un pôle d’activité et de soins adaptés de 12 places et un accueil de jour de 10 places.


L’EHPAD Marius Bertrand intégré à la filière gérontologique « Rhône centre »

L’ensemble des services offerts par l’EHPAD Marius Bertrand contribuera à fluidifier le parcours de la personne âgée entre son domicile et les différentes possibilités d’accueil en hébergement. Intégré à la filière gérontologique « Rhône centre » pilotée par l’ARS, il va pouvoir bénéficier de tous les dispositifs de cette filière.

Véronique WALLON souhaiter saluer l'implication et l’engagement au quotidien de l'ensemble des professionnels œuvrant dans les EHPAD et dont les conditions de travail sont parfois difficiles mais « pour qui la qualité de prise en charge n'est pas un vain mot ». 


L’ARS Rhône-Alpes et ses partenaires recherchent et accompagnent la mise en œuvre de solutions qui facilitent les parcours de santé

À l’occasion de cette inauguration, Véronique WALLON a confirmé la volonté de l’ARS d’améliorer la coordination sur le territoire entre les acteurs de santé pour une meilleure prise en charge des usagers : « Les réponses que nous donnons collectivement au vieillissement de la population, constituent un défi majeur de notre société. Elles doivent être plurielles, graduées et adaptées. Avec l'augmentation de l'espérance de vie, et de l'espérance de vie en bonne santé, nos concitoyens arrivent en établissement de plus en plus âgés et de plus en plus dépendants. Leur prise en charge s'avère donc à la fois plus lourde et plus technique, nécessitant des structures un professionnalisme accru et une vigilance sans faille. L’ARS Rhône-Alpes accompagne la mise en œuvre de toutes ces réponses sur le terrain, en lien avec les acteurs concernés. » 


Un contrat signé en 2014 entre l’ARS Rhône-Alpes et la métropole de Lyon qui concourt à la mise en œuvre du projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement

L’EHPAD Marius Bertrand fait partie du contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens, signé entre la ville de Lyon et l’ARS. Ce contrat permet de conforter l'offre d'hébergement sur la ville de Lyon et d'améliorer la qualité de la prise en charge des personnes souffrant notamment de la maladie d'Alzheimer par un renfort de la présence de personnel médical et soignant.

La métropole de Lyon fait partie du territoire de santé Centre, que l’ARS Rhône-Alpes considère en effet comme prioritaire pour l’allocation des moyens en faveur des personnes âgées et des personnes handicapées. La métropole rassemble près de 16% des personnes âgées de plus de 75 ans de la région (environ 105 000) et 15% des places en EHPAD.

La qualité du partenariat avec la métropole de Lyon revêt un enjeu particulier pour l'ARS qui contribuera chaque année à hauteur de 3,8 millions d’euros pour le financement de ce contrat. Avec cet établissement aujourd’hui restructuré, l’ARS confirme sa politique de renforcement et de rééquilibrage de l'offre de ce territoire dans un souci de plus grande équité. 


CE QUE FAIT L’ARS RHONE-ALPES SUR LE SECTEUR MEDICO-SOCIAL ?

L’ARS Rhône-Alpes a pour mission d’organiser l’offre en établissements et services médico-sociaux en lien avec l’évolution des besoins des personnes en perte d’autonomie (personnes âgées et personnes handicapées) et des personnes vulnérables.
Elle travaille étroitement avec plusieurs partenaires dont les conseils départementaux, les établissements médico-sociaux, les professionnels de santé, les représentants des usagers... Selon les territoires, l’offre existante et les besoins, elle accompagne le développement de services de santé à la personne, la création de nouvelles structures ou la réhabilitation de structures existantes qu’elle soutiendra financièrement ; elle encourage la création de dispositifs d’appui et de coordination entre les professionnels et favorise le développement d’un panel de réponses de proximité ; elle travaille également à la formation des personnels et à l’amélioration de leurs bonnes pratiques pour renforcer la qualité de la prise en charge des usagers, dans le respect de leurs droits fondamentaux. 




Nouveau commentaire :




L'édition de Juillet 2018









ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !