Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Confort de vie

Mélo Génération 2, un panel d’animations adaptées aux EHPAD


Rédigé le Jeudi 12 Novembre 2020 à 12:03

Connue pour ses bornes Mélo, la société Onze Plus a entrepris d’actualiser ses outils d’animation en mettant au point de nouvelles applications. Cette nouvelle génération propose également des contenus évolutifs conçus en lien étroit avec des experts métiers, comme nous l’explique Sylvie Boudot, co-dirigeante de Onze Plus.


Sylvie Boudot,  co-dirigeante de Onze Plus. ©OnzePlus
Sylvie Boudot, co-dirigeante de Onze Plus. ©OnzePlus
Vous avez lancé, l’année dernière, la borne Mélo Génération 2. Quelles sont les évolutions par rapport à la version précédente ? 
Sylvie Boudot :
Cette nouvelle génération de bornes propose plusieurs modifications, d’abord sur les plans physique et esthétique. L’outil a été allégé afin de faciliter le travail des professionnels de santé, tandis que sa signalétique a été repensée pour être plus facilement identifiable par les résidents. La version hybride, composée d’un clavier simplifié et d’un écran tactile, s’adapte à toutes les utilisations : résidents comme professionnels. Mais ce sont loin d’être les seuls changements puisque nous avons, aussi et surtout, amorcé un grand virage numérique en incluant deux nouvelles applications : MéloConnect, qui permet notamment de commander la borne à distance, et Mélo Diapo Jeux, qui offre tout un panel d’animations connectées.

Pourquoi avoir développé cette dernière application ? 
En cette année si particulière, il nous a paru nécessaire de proposer un outil qui peut être disponible partout. Tout établissement équipé de la borne Mélo peut ainsi télécharger l’application Mélo Diapo Jeux sur n’importe quelle tablette Android. Les résidents, y compris en chambre, ont alors accès à des séries d’animations et de jeux adaptés, comme des « diapos-sons » autour de plusieurs thématiques : le 14 juillet, les bruits de cuisine, les instruments de musique…

L’une des particularités de l’offre Mélo est de proposer un contenu culturel évolutif. Pourriez-vous nous en dire davantage ? 
Effectivement, afin d’accompagner les équipes dans l’animation des résidences, nous mettons chaque mois à leur disposition de nouveaux contenus développés en partenariat avec des professionnels du secteur. C’est notamment le cas des ateliers de stimulation cognitive, conçus par la neuropsychologue Amélie Minjauw-Fadista. Véritables animations « clés en main », ils permettent aux équipes de proposer des activités adaptées aux capacités de chaque résident, grâce à plusieurs niveaux de difficultés. 

Vous proposez également le jeu « Une vie en chansons »…
Particulièrement pertinent pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, cet outil conçu en partenariat avec Laurent Samson, art-thérapeute et musicothérapeute au CHU d’Angers, permet de partager ses souvenirs au travers d’une chanson, d’un évènement ou d’une histoire personnelle. Il vient donc une fois de plus en appui à des ateliers visant à maintenir les capacités cognitives des résidents. Dans la même veine, nous avons également développé « Les ateliers de Louison », en partenariat avec une professionnelle d’APA (Activité Physique Adaptée). Ouvertes à tous, personnes mobiles comme en fauteuil, ces vidéos d’une dizaine de minutes permettent là aussi de stimuler les résidents via des sons, de la musique et des images et de leur offrir ainsi un moment de bien-être.


Plus d'informations sur le site de Onze Plus.

Article publié sur le numéro d'octobre d'Ehpadia à consulter ici

©OnzePlus/L.Souci
©OnzePlus/L.Souci



Nouveau commentaire :






L'édition d'octobre 2020








ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !