Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite

Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Pharmacie / Hygiène

Oréus invente le contrôle du remplissage en temps réel


Rédigé le Lundi 16 Novembre 2020 à 09:25

Faisant honneur à son ADN innovante, la société toulousaine Distraimed - Oréus Piluliers poursuit le développement de nouvelles fonctionnalités pour ses solutions au service de la sécurisation du circuit du médicament. Dernière innovation en date : le contrôle, en temps réel, du remplissage des piluliers. Michel Foubet, PDG et fondateur de Distraimed, nous présente l’intérêt d’un tel dispositif.



Michel Foubet, PDG  et fondateur de Distraimed. ©DR
Michel Foubet, PDG et fondateur de Distraimed. ©DR
Avec ce système de contrôle du remplissage en temps réel, vous proposez une fonctionnalité encore inédite sur le marché de la PDA*. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Michel Foubet :
Cette innovation repose sur l’utilisation d’une caméra HD de dernière génération, reliée à notre plateau de remplissage et au logiciel Oréus. À chaque étape du remplissage du pilulier, c’est-à-dire entre chaque spécialité, la caméra prend une photo, que notre logiciel se charge d’analyser pixel par pixel. En cas d’anomalie, médicament manquant ou mal placé, le pharmacien est directement averti. Une fois l’erreur corrigée et la spécialité validée, il peut passer au remplissage du médicament suivant.

Quel est l’intérêt d’un tel dispositif ?
Il permet d’automatiser un contrôle jusque-là effectué visuellement par le pharmacien, et ainsi diminuer le risque d’erreur au moment du remplissage des piluliers. C’est un nouveau cap dans notre quête de sécurisation maximale du circuit du médicament. Aussi, comme la vérification se fait au moment du remplissage, il promet un véritable gain de temps à l’utilisateur. Auparavant, le pharmacien devait attendre qu’un pilulier soit entièrement rempli et fermé pour effectuer le contrôle visuel via le logiciel Oréus. En cas de problème, il devait alors reprendre l’ensemble du pilulier. Ce n’est plus le cas, puisque les erreurs sont désormais corrigées en temps réel.

La traçabilité de l’ensemble du système garantit également une sécurité du point de vue des responsabilités engagées.
En effet, le logiciel Oréus permet de tracer l’ensemble du processus de PDA. En cas de problème avec un résident, les pharmaciens peuvent amener la preuve du bon remplissage du pilulier, grâce aux photos de contrôle enregistrées dans le logiciel. Pour résumer, nous leur apportons une certaine tranquillité d’esprit.

Le contrôle de remplissage par caméra HD a fait l’objet d’un dépôt de brevet. Le 15ème à votre actif ! L’innovation est décidément l’un des moteurs d’Oréus…
Comme nombre de nos produits, cette solution a effectivement été intégralement pensée et conçue par le service R&D de Distraimed. Elle a demandé près de trois ans de développement et d’ajustements, notamment pour s’adapter à toutes les conditions de luminosité rencontrées sur le terrain. Le travail de nos équipes a ainsi permis de concevoir un système de rétroéclairage, qui contourne ces difficultés. Pour en revenir à votre question, il est vrai que l’innovation fait partie de l’ADN de notre entreprise et nous entretenons une culture de l’amélioration continue. D’ailleurs, nous avons déjà consacré près de 500 000 € d’investissement à la R&D, depuis 2017.

Avez-vous d’autres exemples d’innovations récentes à nous présenter ?
Je peux évoquer notre eChariot® spécialement conçu pour les eBox 3en1®. Ces dernières constituent à elles seules une petite révolution dans le monde de la PDA. L’offre en matière de chariot n’était absolument pas adaptée à nos box, nous avons donc décidé de contourner ce problème en créant notre propre chariot. Au-delà de concevoir un produit qui répond parfaitement aux fonctionnalités de notre eBox 3en1®, cela nous a permis d’effectuer tout un travail sur le poids et l’ergonomie du chariot en utilisant, par exemple, des matières légères ou des tiroirs sur roulement. Tous ces éléments en font un outil parfaitement adapté aux besoins du terrain.

Vous ne comptez évidemment pas vous arrêter là…
Non, nous avons encore beaucoup d’idées et de projets dans les tuyaux. Certains d’entre eux devraient d’ailleurs se concrétiser en 2021. Je pense notamment à des innovations vouées à encore améliorer la distribution en EHPAD. D’autres nouveautés sont également attendues pour nos solutions de vente au comptoir.

*Préparation des Doses à Administrer.


Plus de renseignements sur le site d'Oréus

Article publié sur le numéro d'octobre d'Ehpadia à consulter ici.

 

Oréus au service du résident en EHPAD mais aussi du patient à domicile

Comme nous l’explique Olivier Foubet, directeur de la communication de Distraimed, les solutions développées par sa société sont pensées pour s’adapter à tous les modes d’accompagnement.

Oreus développe notamment une offre ambulatoire à destination des patients de ville ou en maintien à domicile, au travers de MonOreus. Quelle est son ambition ?

Olivier Foubet : En France, six patients chroniques sur dix* ne respectent pas fidèlement la prescription de leur médecin. Les conséquences de la mauvaise observance sont lourdes, avec de nombreux décès et hospitalisations chaque année. La PDA à domicile représente donc une réponse à un enjeu de santé publique majeur, et Oréus a souhaité y apporter son savoir-faire en termes de sécurisation du circuit du médicament. MonOreus a ainsi été conçu dans le souci d’accompagner les patients chroniques et-ou polymédiqués à domicile, qui ont plus que jamais, besoin de prendre leur traitement à la bonne dose, et au bon moment. Notre solution a également l’avantage de favoriser les synergies entre les différents acteurs intervenant auprès du patient. 

Plus précisément, quelles fonctionnalités avez-vous développées pour atteindre ces objectifs ?
Notre système de box, en carton ou plexi, permet une utilisation très simple du pilulier : le patient n’a qu’à décrocher au fur et à mesure l’alvéole qui se présente devant lui. Pour aller plus loin, nous avons développé deux applications mobiles. La première, dédiée aux infirmières libérales prenant en charge des personnes semi-autonomes, permet de tracer leurs actes de distribution de manière rapide et sécurisée. La seconde s’adresse quant à elle au patient, avec un système d’alertes programmées pour chaque temps de prise. Et en cas d'oubli, une notification pourra être envoyée aux aidants déclarés, afin de leur permettre d'intervenir rapidement.

*(Étude IMSHealth /CRIP)








ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !