Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag
Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Actu et Management

STid : quand la RFID fait rimer liberté avec sécurité


Publié le Lundi 30 Mai 2022 à 15:11

Garantir la liberté de mouvement des résidents, y compris ceux atteints de troubles cognitifs, tout en assurant leur sécurité. Cet enjeu, contradictoire de prime abord, doit pourtant être relevé au quotidien par les EHPAD, qui peuvent ici tirer pleinement profit des technologies RFID, comme l’a notamment démontré la société STid à l’EHPAD Jeanne de Chantal, situé à Crémieu dans l’Isère.


© EHPAD Résidence Jeanne de Chantal
© EHPAD Résidence Jeanne de Chantal
L’errance et la déambulation des résidents souffrant de troubles cognitifs sont des problématiques bien connues des quelque 7 400 EHPAD de France, qui ont souvent du mal à trouver le juste équilibre entre sécurité et liberté de mouvement. Bracelets connectés, médaillons géolocalisés, les options ne manquent pourtant pas sur le marché. Mais ces solutions dont l’utilisation est quelque peu contraignante peinent à séduire les personnes âgées. Elles ne permettent en outre pas de répondre à certaines situations courantes, comme les erreurs de chambre qui occasionnent confusion et stress chez les résidents égarés comme chez les occupants légitimes. Souhaitant résolument changer de paradigme, l’EHPAD Jeanne de Chantal a donc fait appel à l’expertise croisée du leader français des technologies instinctives sans contact STid, du spécialiste de l’Internet des objets GOTOIoT et de l’éditeur Trafic Transport Sûreté (TTS). Les trois partenaires ont mis au point l’offre Centinel Care, basée sur l’intégration d’étiquettes connectées directement dans les vêtements des résidents, auxquelles sont associés des droits d’accès : si la personne possède les droits pour ouvrir une porte, la gâche électronique se déverrouille automatiquement. Dans le cas contraire, la porte reste fermée.
 

© EHPAD Résidence Jeanne de Chantal
© EHPAD Résidence Jeanne de Chantal

Une expertise précieuse

« Ces étiquettes sont issues de la technologie RFID UHF passive, qui ne requiert aucune maintenance particulière et dispose d’une durée de vie très importante, y compris lorsque les vêtements sont traités dans des laveuses industrielles », explique Joffray Henné, chef de projet RFID chez STid. Connu pour sa grande maîtrise des systèmes d’identification sans contact, le constructeur a notamment fourni les lecteurs multi-antennes RFID UHF SPECTRE déployés dans les couloirs et les faux plafonds de l’établissement, ainsi que les lecteurs de contrôle d’accès Architect® positionnés sur les portes des chambres. « Naturellement, il a fallu calibrer la distance de lecture pour que l’ouverture des portes soit suffisamment confortable, sans pour autant survenir de manière intempestive. Distance d’identification cible, configuration optimale des lecteurs, zones de fixation, angle des antennes… l’expertise de STid a été précieuse pour que la performance d’ensemble soit en adéquation avec les attentes des utilisateurs et les contraintes architecturales de l’établissement », poursuit-il.
 

© EHPAD Résidence Jeanne de Chantal
© EHPAD Résidence Jeanne de Chantal

Plusieurs cas d’usages possibles

Sans équivalent à ce jour, cette solution 100 % mains-libres a donc réussi le tour de force de gommer la technologie au profit d’une nouvelle offre de service, qui peut être étendue à la prévention des fugues, la gestion du linge ou la traçabilité des objets égarés. Une liste qui devrait continuer de s’élargir : « STid vient de lancer une nouvelle génération de lecteurs d’accès SPECTRE bi-technologiques, c’est-à-dire qui intègre à la fois la RFID UHF et le Bluetooth®. Il sera alors possible d’interagir avec un téléphone portable pour, par exemple, transmettre un badge virtuel à ses proches. C’est là à mon sens un réel enjeu d’avenir pour la gestion des accès, qui permettra d’imaginer de nouveaux cas d’usages », annonce Joffray Henné. Avec des résidents qui peuvent désormais se mouvoir librement en toute sécurité, des familles qui gagnent ainsi en sérénité, et des soignants qui peuvent mieux se concentrer sur l’accompagnement des personnes dont ils ont la charge, les bénéfices de cette solution innovante et hautement performante suscitent déjà l’intérêt d’autres établissements.

Article publié dans le numéro d'avril d'Ehpadia à consulter ici

> Plus d’informations sur le site de STid.
 



Nouveau commentaire :







ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !