Connectez-vous S'inscrire
Ehpadia, le mag Ehpadia, le mag

Ehpadia, un magazine, un site web et une webTV pour tout savoir sur l'actualité des EHPAD et Maisons de Retraite
Ehpadia, le magazine des dirigeants d'EHPAD


Pharmacie / Hygiène

Un nouveau souffle pour Oréus


Rédigé le Lundi 26 Juillet 2021 à 17:28

Déjà leader de la chaussure thérapeutique, le groupe Fargeot Podowell a décidé d’élargir son offre « confort et mieux vivre » à destination des seniors, en faisant l’acquisition, fin avril, de la société Distraimed - Oréus Pilulier. Cette dernière, renommée Oréus pour plus de cohérence, entend désormais devenir un incontournable des marchés français et européen de la PDA, comme nous l’explique Pascal Cucchi, son nouveau Directeur Général.


Pascal Cucchi, directeur général de la société Distraimed - Oréus Pilulier. ©DR
Pascal Cucchi, directeur général de la société Distraimed - Oréus Pilulier. ©DR
Comment envisagez-vous l’avenir d’Oréus ?
Pascal Cucchi
 : Notre ambition est d’apporter un second souffle à Oréus, tourné vers la croissance sur le marché national et au-delà. Si nous sommes français et comptons rester en France, nous n’en souhaitons pas moins devenir le leader européen de la PDA « semi-automatisée ». Pour cela, nous allons investir en compétences et en technologies. Notre objectif est également de travailler sur l’amélioration de l’efficacité de notre outil industriel, afin d’apporter des solutions toujours plus innovantes.

Plus concrètement, quelles vont être vos premières actions ?
Nous avons établi un plan d’investissement qui se caractérise notamment par le développement de notre site français et l’embauche de plusieurs personnes. Nous allons rapidement recruter des ingénieurs et des techniciens. En parallèle, pour continuer à anticiper les besoins de nos utilisateurs, nous souhaitons consolider notre équipe marketing. La proximité avec nos clients est un des axes majeurs de notre stratégie. C’est pourquoi nous allons créer un centre de support technique et de formation pour un meilleur accompagnement.

En 2018, la société Distraimed était classée parmi les dix PME françaises les plus innovantes par l’INPI. Quid de l’innovation ?
Nous souhaitons consolider et même accélérer notre politique d’innovation, en mettant en place des partenariats avec des experts et des universitaires français et étrangers. Là encore, notre objectif est de continuer à proposer une offre différenciante, à même d’anticiper les besoins de nos clients !

Article publié dans le numéro de juillet d'Ehpadia à consulter ici

Fargeot Podowell et Oréus sont toutes deux des entités françaises, familiales et innovantes. Pour Alexandre Bataille, PDG du groupe Fargeot Podowell, cette acquisition coulait donc de source.

La prise en mains d’Oréus par votre groupe semble s’inscrire dans une démarche de transmission. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Alexandre Bataille
 : Notre objectif est effectivement de poursuivre le travail engagé par Michel Foubet, qui reste d’ailleurs actionnaire de l’entreprise. C’est finalement l’histoire d’une société familiale qui rachète une autre société familiale, avec une culture et des valeurs communes, centrées sur l’innovation, une vision à long terme, et une proximité très forte avec nos clients.

Justement, pouvez-vous nous en dire plus sur le groupe Fargeot Podowell ?
Fargeot est un spécialiste du chaussant confortable. Nous avons lancé la marque Podowell, distribuée en pharmacie et dans les magasins de matériels médicaux, pour répondre à un enjeu de santé publique majeur, qui est l’entretien de la mobilité. Avec Oréus, nous partageons la volonté d’apporter des services à forte valeur ajoutée permettant de sécuriser et d’améliorer la qualité de vie des patients, notamment âgés. Nous allons d’ailleurs nous attacher à créer des synergies entre Podowell et cette dernière, dans l’optique à long terme, de constituer un groupe menant une réflexion globale au service des aînés.


 






L'édition de juillet 2021








ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !